dimanche, 23 février 2020

600 dauphins se sont déjà échoués sur les côtes françaises depuis le début de l’année - pourquoi ce record ?

Nous adorons faire des articles joyeux avec des animaux profitant tranquillement de leur vie. Mais quelque fois, il est aussi important de soulever des questions, des problèmes et d'essayer de participer à notre petite échelle à améliorer les choses. Ce qui se passe avec les dauphins en France est un vrai problème et il est plus que temps qu'on comprenne ce qui se passe et qu'on y mette un terme.

Tous les jours des dauphins s'échouent sur les côtes françaises. Cette année, il semble que la France va battre un triste record car il y a déjà eu 600 échouages dont sur les plages du golfe de Gascogne comme l'indique France Info.

Nous voyons les informations passer au quotidien mais cette année, la situation est encore pire. Le rythme de ces échouages de dauphins s'est considérablement accéléré depuis 2016. En 2017 et 2019, plus de 1200 dauphins s'étaient échoués sur les côtés et cette année, en février, nous sommes déjà à 600... 

Ce phénomène se produit majoritairement sur la côte Atlantique et la Vendée et le Finistère sont les départements les plus concernés.

Alors pourquoi ? 

Les débats sont houleux sur le sujet. L'Observatoire Pélagis évoque l'augmentation du nombre de mammifères marins, leurs déplacements, etc. Mais la technique de pêche au chalut pélagique est particulièrement dénoncée, notamment par Sea Shepherd France

Sea Shepherd France donne des chiffres et estime que "plus de 80 % des dépouilles disparaissent en mer sans laisser de traces". Si 600 dauphins se sont retrouvés échoués sur les côtes, combien de dépouilles sont donc encore en mer ? Pour l'association, il s'agit de plus d'une dizaine de milliers, plutôt dans les 11.500 cétacés.

Le sujet central : la pêche

La pêche est vitale pour l'emploi sur les côtes. Mais les méthodes de pêche actuelle sont fortement critiquées. La pêche au chalut avec des filets ramassant tout sur leur passage fait énormément de dégâts. Il n'y a aucune sélection des poissons, les filets récupèrent des poissons qui sont ensuite sélectionnés pour la vente mais beaucoup d'autres finissent morts ou blessés à l'eau car non-commercialisable.

Les chaluts pélagiques doivent normalement être équipés de répulsifs acoustiques pour éloigner les dauphins communs des filets. Mais étant donné l'accélération du nombre des échouages, cette technique semble assez inefficace, surtout que nombre de dauphins retrouvés échoués ont des marques de filets sur le corps.

Que faire ?

C'est la grande question. Des associations comme Sea Shepherd France ont mis en avant le sujet avec des actions comme le fait de déposer un dauphin mort échoué au Trocadéro à Paris. Ils ont été condamnés. De l'autre côté des cadavres de dauphins ont également été retrouvés avec des inscriptions à l'encontre de l'association.

La pêche avec des filets de ce genre présente des risques importants pour la faune aquatique. Il est donc fondamental que des mesures soient prises pour à la fois protéger les cétacés, les fonds marins et la biodiversité, tout en aidant les pêcheurs à vivre de leur métier. 

Du côté des consommateurs, une action simple est efficace peut être entreprise : si vous mangez du poisson, choisissez chez votre poissonnier ou en supermarché un poisson pêché à l'hameçon, et non avec des systèmes de filet. La méthode de pêche doit être affichée et le poissonnier en mesure de vous l'indiquer. 

Les scientifiques estiment qu'entre le changement climatique, la pêche intensive en filet et la sur-pêche en général, la faune marine est en grand danger. Il est donc temps d'agir à tous les niveaux. 

Les pompiers sauvent un chien prisonnier d'une maison en feu - il revient ensuite les remercier

Le chien fidèle attend pendant 3 mois à l'hôpital de Wuhan après le décès de son propriétaire du coronavirus

Un gros ours poursuit un garçon de 12 ans dans les montagnes italiennes - mais le petit reste calme

La maman de 61 ans accouche de sa propre petite-fille, pour que son fils et son mari puissent être des papas

L’homme âgé ne peut pas payer ses courses - une caissière de 17 ans lui dit : "C'est déjà payé"

L’homme de 69 ans fait du vélo avec le cercueil de sa femme pour lui offrir une dernière promenade

La femme suscite une énorme colère des internautes après avoir ‘relocalisé’ son fils adoptif atteint d'autisme

La mamie est poursuivie en justice par sa fille - elle doit retirer ses photos de Facebook

La mère de ces « jumeaux miracles » explique que les gens ne croient pas qu'ils sont les siens

Michel, 61 ans, demande à une femme de ramasser la crotte de chien - le mari sort, le frappe et le tue

Heureuse nouvelle - le premier bébé koala naît en bonne santé après les incendies en Australie

François Cluzet, Drucker et Eddy Mitchell appellent Macron à sauver les associations de protection animale