vendredi, 29 novembre 2019

Changement de loi aux États-Unis - la maltraitante animale est désormais passible de 7 ans de prison

Ce 25 novembre, le gouvernement américain a officialisé une loi sanctionnant les actes de cruauté envers les animaux. Ils sont désormais considérés comme des crimes fédéraux et passibles de 7 ans de prison.

Si Donald Trump est loin de faire l'unanimité, cette décision va ravir les amoureux des animaux (et en théorie tout le monde...). Le président américain a en effet signé le « Preventing Animal Cruelty and Torture Act » (Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux et d'actes de torture), un projet de loi durcissant les sanctions en ce qui concerne la maltraitance et la cruauté à l'égard des animaux. Il a déclaré :

« Il est important que nous combattions ces actes de cruauté odieux et sadiques, qui sont totalement inacceptables dans une société civilisée »

Les associations de protection animale américaines se sont félicitées de ce nouveau pas, tout comme la Fondation 30 millions d'amis qui a relayé la nouvelle en demandant au gouvernement français de prendre exemple car certaines mesures pourraient être adaptées en France.

La Fondation rappelle notamment que les États-Unis ont désormais une loi plus sévère que la France en matière de sanctions à l'égard de la maltraitance. 30 millions d'amis explique en effet :

"Selon l’article R654-1 modifié par la loi n°94-653 du 29 juillet 1994 (article 9), « le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe », soit… 750 euros !

Toutefois, la loi française fait la distinction entre ''maltraitance'' et ''cruauté''. Lorsqu’il s’agit d’un acte de cruauté grave envers un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, la personne encourt une amende allant jusqu’à 30 000 euros d’amende et une peine de deux ans d'emprisonnement".

Nous ne pouvons qu'applaudir le durcissement des sanctions pour la maltraitance, la cruauté et les crimes contre les animaux. En France, aucun jour ne passe sans qu'un cas particulière abjecte survienne : que ce soit un poney battu et poignardé à mort dans un camping, un chat torturé, etc. Il est temps que les sanctions se fassent plus fermes et qu'une plus grande attention soit portée à l'éducation. Partagez si vous êtes d'accord !

Un père célibataire adopte 5 enfants handicapés - "cela me procure un sentiment agréable"

Les jumelles siamoises ont été séparées il y a 14 ans - il y a quelques jours elles ont fêté une grande étape

Un bébé élan naît dans une réserve des Alpes-Maritimes - une première depuis 2000 ans

Menacé par des chasseurs, ce défenseur des animaux trouve un cadavre de renard sur sa voiture maculée de sang

Le chien d'assistance a soutenu sa maîtresse tout au long de ses études - il obtient lui aussi son diplôme

L'écureuil est sauvé de l'ouragan et a son propre ours en peluche qu'elle ne veut pas lâcher

L'homme innocent a passé 37 ans en prison - il chante du d'Elton John et l’artiste lui-même est touché

La mamie saupoudrait de la farine dans l'évier - son astuce domestique super simple fait des miracles

Les robots tondeuses tuent les hérissons - si vous suivez ce conseil, de nombreuses vies peuvent être sauvées

Le couple promène son chiot - le jeune berger allemand rencontre une loutre et ils jouent ensemble

Le chien sourd est abandonné par plusieurs familles différentes - il finit par trouver la personne parfaite

Le fils pleure car sa maman est décédée du coronavirus - deux jours après, il semble qu’il y ait eu une erreur