vendredi, 29 novembre 2019

Changement de loi aux États-Unis - la maltraitante animale est désormais passible de 7 ans de prison

Ce 25 novembre, le gouvernement américain a officialisé une loi sanctionnant les actes de cruauté envers les animaux. Ils sont désormais considérés comme des crimes fédéraux et passibles de 7 ans de prison.

Si Donald Trump est loin de faire l'unanimité, cette décision va ravir les amoureux des animaux (et en théorie tout le monde...). Le président américain a en effet signé le « Preventing Animal Cruelty and Torture Act » (Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux et d'actes de torture), un projet de loi durcissant les sanctions en ce qui concerne la maltraitance et la cruauté à l'égard des animaux. Il a déclaré :

« Il est important que nous combattions ces actes de cruauté odieux et sadiques, qui sont totalement inacceptables dans une société civilisée »

Les associations de protection animale américaines se sont félicitées de ce nouveau pas, tout comme la Fondation 30 millions d'amis qui a relayé la nouvelle en demandant au gouvernement français de prendre exemple car certaines mesures pourraient être adaptées en France.

La Fondation rappelle notamment que les États-Unis ont désormais une loi plus sévère que la France en matière de sanctions à l'égard de la maltraitance. 30 millions d'amis explique en effet :

"Selon l’article R654-1 modifié par la loi n°94-653 du 29 juillet 1994 (article 9), « le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe », soit… 750 euros !

Toutefois, la loi française fait la distinction entre ''maltraitance'' et ''cruauté''. Lorsqu’il s’agit d’un acte de cruauté grave envers un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, la personne encourt une amende allant jusqu’à 30 000 euros d’amende et une peine de deux ans d'emprisonnement".

Nous ne pouvons qu'applaudir le durcissement des sanctions pour la maltraitance, la cruauté et les crimes contre les animaux. En France, aucun jour ne passe sans qu'un cas particulière abjecte survienne : que ce soit un poney battu et poignardé à mort dans un camping, un chat torturé, etc. Il est temps que les sanctions se fassent plus fermes et qu'une plus grande attention soit portée à l'éducation. Partagez si vous êtes d'accord !

La petite de 4 ans devient presque aveugle parce qu’elle a passé trop de temps sur le téléphone portable

L’homme se retrouve sans abri et reçoit un conseil - il monte son entreprise et embauche d’autres sans abri

Il photographie le moment où un chien âgé mis dans un refuge comprend qu'il est enfin en sécurité

Le chien sauvant les koalas en Australie est un héros - Tom Hanks veut que Disney en fasse un film

La femme voulait une photo de ses 17 animaux - elle a mis une semaine a réussir à en prendre une correcte

La conductrice de bus permet à un sans-abri de rouler toute la nuit dans son bus chaud et lui achète un repas

Veronika, 10 ans, attire l'attention de tout le monde grâce à sa chorégraphie totalement réussie

Voici une chatte Napoléon qui se distingue par sa queue douce et épaisse qui ressemble à celle d’un écureuil

La maman du chiot a été tuée par une voiture - le petit a maintenant été adopté par des chatons

Le père emballe toute la cuisine pour leur fils, un « divorce est sur la table » écrit sa femme sur Facebook

L’enfant de 8 ans refuse de manger de la viande, le maire l’exclut de la cantine scolaire dans l’Isère

Les chiens attendent avec impatience que l’homme dise leur nom, surtout le dernier chien