vendredi, 29 novembre 2019

Changement de loi aux États-Unis - la maltraitante animale est désormais passible de 7 ans de prison

Ce 25 novembre, le gouvernement américain a officialisé une loi sanctionnant les actes de cruauté envers les animaux. Ils sont désormais considérés comme des crimes fédéraux et passibles de 7 ans de prison.

Si Donald Trump est loin de faire l'unanimité, cette décision va ravir les amoureux des animaux (et en théorie tout le monde...). Le président américain a en effet signé le « Preventing Animal Cruelty and Torture Act » (Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux et d'actes de torture), un projet de loi durcissant les sanctions en ce qui concerne la maltraitance et la cruauté à l'égard des animaux. Il a déclaré :

« Il est important que nous combattions ces actes de cruauté odieux et sadiques, qui sont totalement inacceptables dans une société civilisée »

Les associations de protection animale américaines se sont félicitées de ce nouveau pas, tout comme la Fondation 30 millions d'amis qui a relayé la nouvelle en demandant au gouvernement français de prendre exemple car certaines mesures pourraient être adaptées en France.

La Fondation rappelle notamment que les États-Unis ont désormais une loi plus sévère que la France en matière de sanctions à l'égard de la maltraitance. 30 millions d'amis explique en effet :

"Selon l’article R654-1 modifié par la loi n°94-653 du 29 juillet 1994 (article 9), « le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe », soit… 750 euros !

Toutefois, la loi française fait la distinction entre ''maltraitance'' et ''cruauté''. Lorsqu’il s’agit d’un acte de cruauté grave envers un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, la personne encourt une amende allant jusqu’à 30 000 euros d’amende et une peine de deux ans d'emprisonnement".

Nous ne pouvons qu'applaudir le durcissement des sanctions pour la maltraitance, la cruauté et les crimes contre les animaux. En France, aucun jour ne passe sans qu'un cas particulière abjecte survienne : que ce soit un poney battu et poignardé à mort dans un camping, un chat torturé, etc. Il est temps que les sanctions se fassent plus fermes et qu'une plus grande attention soit portée à l'éducation. Partagez si vous êtes d'accord !

Un cochon jeté d’un hélicoptère dans la piscine d’un millionnaire pour faire une blague cruelle

La chienne errante vient tous les jours devant le magasin pour avoir son repas gratuit

Les wombats seraient les héros des incendies australiens, abritant des animaux dans leurs terriers

Plus de 120 dauphins tués par des plongeurs depuis le 6 janvier dans l’indifférence générale

Cet ex-sniper militant anti-braconnage sauve de grands troupeaux d'éléphants et de rhinocéros au quotidien

Ce jeune Français a créé une intelligence artificielle qui coupe le son des publicités à la télévision

La pluie tombe enfin sur certaines régions d'Australie et donne une bouffée d’air et d’espoir

Le chien Rusty laisse son ami, un koala assoiffé, boire tranquillement son eau en Australie

La tribu sauve un demi-million d'acres de forêt amazonienne grâce à un procès contre une compagnie pétrolière

Voici Gringo, le chat qui a séduit le monde entier avec son adorable petite moustache

L’odeur de Sésame, le cheval de trait, incommode les voisins et il est obligé d’aller paître ailleurs

Une femme transforme les restes d’un arbre de 110 ans en une petite bibliothèque de rue