Deux riches parlent de façon condescendante de la mère d’accueil – puis l’étranger se tourne et les punie

Lindsay Rae faisait la queue dans un magasin après une journée longue et épuisante. Il était bondé, beaucoup de gens rouspétaient car cela prenait du temps et beaucoup d’enfants criaient et étaient agités. En d’autres termes, un moment pas vraiment décontracté.

La femme qui se tenait devant Lindsay avait ses mains pleines. Elle tentait en vain de tenir ses cinq enfants. Ils courraient autour et n’écoutaient pas leur mère, qui semblait être à la fois usée et fatiguée.

Soudain, Lindsay a entendu ceux qui se tenaient derrière elle dans la file d’attente alors qu’ils commençaient à parler de la famille devant elle. Elle regarda autour d’elle, et vit un couple bien habillé qui semblait être aisé. Ils ont alors eu des propos condescendant au sujet de la mère des cinq enfants.

« Combien de pères différents ont les enfants? »
« Elle ne peut même pas les habiller assez chaudement. »
« Attends, bientôt elle va prendre ses coupons alimentaires. »

Lindsay avait aussi les mains pleines, mais elle pouvait s’occuper de son fils de 3 ans qui ne voulait pas rester immobile dans la file d’attente. Elle a entendu la façon dont le couple a commencé à parler de la couleur de peau différente des cinq enfants.

Quand elle a regardé un peu plus près, elle a vu que l’une des enfants était blonde comme sa mère. Elle avait sur elle les vêtements d’hiver les plus chauds. Les autres enfants avaient les cheveux bruns et la peau plus foncée. Ils avaient l’air tristes, et portaient des vêtements et des sandales d’été aux pieds. Lindsay a également vu que la mère avait acheté des vêtements plus chauds pour les enfants.

La mère avait des coupons alimentaires avec lesquels elle voulait payer, mais elle ne savait pas comment les utiliser quand elle est arrivée à la caisse.

Lindsay a entendu le couple derrière son dos dire:

« Voilà où vont nos impôts… »

Lindsay en avait assez vu et entendu. Elle a lancé au couple un regard mauvais, et s’est dirigée vers la mère pour lui demander si elle avait besoin d’aide. La mère a eu l’air surprise.

« J’ai neuf enfants, dont deux biologiques, je vous comprends. Laissez-moi vous aider. »

La femme sourit un peu gênée.

« Je suis nouvelle en tant que mère nourricière. Je n’ai jamais utilisé des coupons avant, puisque les enfants ont été placés chez moi il y a trois jours. Nous avons de la nourriture, mais ils ont besoin de vêtements et je n’ai pas encore reçu mon salaire. »

Lindsay a regardé les enfants et a dit à la mère qu’ils étaient beaux, et qu’il était bon qu’ils soient restés ensemble. Elle lui a également montré comment se servir des coupons alimentaires.

Quand la femme est sortie du magasin, Lindsay s’est tournée vers le couple derrière elle. Elle était furieuse.

« Ces enfants dont vous venez de parler, ne vivent pas avec leurs parents. Les vêtements qu’ils portaient étaient probablement tout ce qu’ils possédaient. Cette femme a ouvert sa maison aux enfants qui avaient besoin d’un endroit sûr pour vivre, alors que leur propre maison ne pouvait pas le leur donner. Les coupons alimentaires aident la mère à nourrir ces trois enfants. Il y a très peu de gens dans le monde qui sont comme cette femme.

Et même si tous ces enfants étaient les siens, et tous avec des pères différents, aucun enfant ne mérite de mourir de faim ou d’avoir froid. Je suis désolée, c’est vous qui avez mal agi dans cette situation. Et c’est vous qui ne savez pas comment vous comporter. »

Le couple est sorti de la file d’attente et s’est dirigé dans une autre.

La caissière assise a souri à Lindsay et dit: « Je suis célibataire, et ce que vous avez dit aujourd’hui est absolument fantastique. Je vous souhaite une très bonne soirée »

Lorsque Lindsay est rentrée chez elle, elle a écrit une publication à ce sujet sur Facebook. En très peu de temps elle a été partagée plus de 260 000 fois.

Si vous aussi vous pensez qu’elle a fait la bonne chose, n’hésitez pas à partager avec vos amis!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire