Elle a une dernière chose à nous dire avant sa mort – avec ses mots, ce chien nous fend le cœur

Les chiens sont un don de Dieu à l’homme, des anges sur terre qui nous montrent que, malgré tout, la bonté existe dans ce monde. Mais quand il est temps pour ces anges de retourner au ciel, personne n’est plus triste que la famille endeuillée. Bien qu’ils ne soient avec nous que pour une courte période de notre vie, nous partageons leur vie.

Beaucoup ont ressenti ou ressentent de la douleur quand un membre de la famille à quatre pattes meurt, et cette perte douloureuse est décrite dans un beau poème « La Prière d’un Chien. »

L’auteur Beth Norman Harris a publié le texte dans le Chicago Tribune après le décès de son chien bien-aimé. Après sa mort, elle a décidé d’écrire un poème sur lui comme un hommage à la vie qu’ils avaient passé ensemble.

Vous pouvez lire le poème original en anglais ici mais vous pouvez aussi choisir de le lire ci-dessous où nous l’avons traduit en français :

dog-280332_640
Pixabay

Traite-moi gentiment, mon maître bien-aimé, car aucun cœur dans le monde entier n’est plus reconnaissant que moi.

Ne me frappe pas avec un bâton, car même si je lèche ta main entre les coups, ta patience et ta compréhension m’apprendront bien plus vite que tout le reste.

dog-454145_640
Pixabay

Parle-moi souvent, car ta voix est la musique la plus douce au monde, comme tu peux le deviner par les battements frénétiques de ma queue lorsque j’entends tes pas au creux de mes oreilles qui attendent.

woman-888409_640
Pixabay

Quand il fait froid et humide, laisse-moi entrer à l’intérieur, car je suis désormais un animal domestique, et je ne suis plus habitué à lutter contre les éléments rudes de la nature. De plus, rien ne me fait plus plaisir que d’être à tes pieds près du feu… mais si tu n’avais pas de toit, je préfèrerais te suivre par monts et par vaux à travers la tempête, plutôt que dormir sur le coussin le plus doux de la maison la plus accueillante du monde. Car tu es mon Dieu, et je suis ton fidèle le plus dévoué.

abandonado-600x360
Facebook / Pawmetto Lifeline

Remplis ma gamelle d’eau fraîche, même si je ne peux pas te reprocher qu’elle soit vide. Je ne peux pas dire que j’ai été assoiffé. Donne-moi de la nourriture saine, afin que je reste en bonne santé, et que je puisse jouer avec toi, obéir à tes ordres, marcher à tes côtés, et toujours être prêt, en cas de danger, à te défendre au péril de ma vie.

11203705_10153354227381812_7795218594314336081_n-600x600
Facebook / Paige the Border Collie

Et si, cher maître, le Seigneur décide de me priver de ma santé ou de ma vue, ne détourne pas le regard sur moi. Prends-moi plutôt dans tes bras, car la caresse de l’Homme me soulage de bien des tourments… et je pourrai alors partir dans l’au-delà en sachant que, jusqu’à mon dernier souffle, mon destin était encore plus sécurisant entre tes mains. – Beth Norman Harris

10648595_10152473905861378_613359204422593447_o-600x337
Facebook / 6ABC Action News

Il est difficile de retenir ses larmes après avoir lu ce poème émouvant. Bien qu’il soit difficile de dire au revoir à son compagnon à quatre pattes bien-aimé, c’est malheureusement quelque chose que beaucoup d’entre nous ont connu.

Nous vous invitons à partager ce poème émouvant avec tous les amis des animaux si vous pensez aussi que les chiens sont plus que des animaux de compagnie.