Francesca a été arrêtée par la police à Menton – après avoir découvert à qui elle venait en aide

Francesca Peirotti une jeune interprète de 29 ans qui fait partie de l’association Habitat et citoyenneté, consacre une grande partie de son temps à aider les migrants.

Cette jeune femme qui est diplômée d’un master en économie a également vécu en Ethiopie pour une mission humanitaire où elle a appris à parler l’arabe. Et s’inscrivent également dans son parcourt, 6 mois passés à vivre dans la “jungle” de Calais.

Francesca a été arrêtée par les forces de l’ordre le 9 novembre dernier à Menton car elle transportait dans sa camionnette huit migrants depuis l’Italie. Il y avait une famille d’Érythrée à savoir un couple et leur bébé de 6 mois, ainsi que trois autres jeunes filles érythréennes et éthiopiennes puis deux mineurs du Tchad et d’Éthiopie.

facebook / Francesca Peirotti
facebook / Francesca Peirotti

Elle a été jugée en février pour être venue en aide à des migrants.

En septembre dernier, elle avait participé à l’émission 13h15 le samedi sur France 2 afin de témoigner de son fort engagement et donc de l’aide qu’elle apportait à ces personnes fuyant leurs pays.

Elle y explique notamment avoir aidé une famille soudanaise à se retrouver. Permettant à une mère et son fils de retrouver sa fille et sœur, Loza âgée de 5 ans qui était arrivée en France avant eux. Cette famille comme tant d’autre avait fui à bord d’une embarcation de fortune pour arriver en Sardaigne. On peine à croire que cela soit vrai tant cette situation paraît surréaliste, mais Francesca avait loué un camping-car qui, embarqué sur un bateau avait permis d’atteindre les côtes italiennes pour passer ensuite la frontière française en empruntant des routes perdues.

Leur liberté c’est notre liberté, explique-t-elle alors.

facebook / Francesca Peirotti
facebook / Francesca Peirotti

Les membres de l’association dont elle fait partie expliquent bien que;

C’est absolument inconcevable qu’une jeune femme avec autant de gentillesse et d’humanité que Francesca puisse être considérée, ne serait-ce qu’une minute, comme une criminelle.

Nombreuses sont les personnes qui s’impliquent de plus en plus face au sort des migrants. Francesca n’est pas un cas isolé et les bénévoles font de plus en plus parler d’eux par leurs actes courageux. Courageux parce qu’hors la loi notamment. On compte plus d’un million de personnes entre 2015 et 2016 qui sont arrivées sur les côtes méditerranéennes fuyant la guerre dans leurs pays.

C’est donc naturellement que le pourcentage de mises en examen de bénévoles qui sont soucieux du sort d’autrui, augmente.

Citons les cas les plus connus à ce jour; Cédric Herrou (3000€ d’amende avec sursis), Felix Croft dont le jugement sera rendu le 27 avril prochain (le parquet italien a requis une peine de 3 ans et 4 mois de prison ferme et 50.000€ d’amende).

Francesca Peirotti quant à elle attend le verdict qui sera donné ces prochains jours.

Si vous aussi, vous souhaitez faire connaître ces courageux bénévoles, partagez cet article.