Il mélange du yaourt, du sucre et de l’eau – mais le prochain ingrédient nous a laissé bouche bée!

Le yogourt, le sucre et l’eau – trois choses qu’on peut trouver dans toutes les maisons françaises. Mais en plus d’être mangé ou bu, on peut ajouter un ingrédient supplémentaire pour l’utiliser pour quelque chose de complètement différente.

Un groupe d’artistes de rue ont notamment trouvé un moyen de faire du graffiti « écologique » en mélangeant les ingrédients ci-dessus avec… de la mousse!

Comme vous pouvez le voir dans les photos ci-dessous, le résultat est trop beau et on peut l’utiliser dans son jardin ainsi que sur un mur de béton dans la grande ville.

Pas d’aérosols nécessaires – il vous faut seulement un pinceau et suivre la recette ci-dessous. On doit l’essayer!

Ce dont vous avez besoin:

7 dl de la mousse (rincés).
4 ½ tasses de lait caillé ou de yogourt nature.
4½ tasses d’eau ou de la bière.
½ cuillère à café de sucre.
Sirop de maïs (optionnel).

Commencez par choisir la mousse.

Rincez la mousse pour enlever toute saleté.

Divisez la mousse en petits morceaux et mettez-les dans un mélangeur.

Versez le yaourt (ou du lait caillé), l’eau (ou de la bière) et le sucre. Mélanger les ingrédients jusqu’à consistance lisse.

Si le mélange est trop liquide, utilisez le sirop de maïs pour le rendre plus épais. Ajouter peu à peu jusqu’à ce que vous ayez une bonne texture.

Versez le mélange dans un seau.

Remuez le mélange, puis prenez le pinceau et commencez à peindre!

La mousse s’attache à la plupart des surfaces.

Le temps qu’il faut pour que la mousse commence à pousser dépend du climat et de l’environnement. Soyez patient!

Au fil du temps, la mousse commence à pousser. Comme vous pouvez le voir, ça vaut la peine d’attendre!

Vous pouvez arroser la mousse une fois par semaine.

On aimerait voir ce type d’art dans les rues en France, tant en milieu urbain ainsi que dans les jardins des gens. C’est vraiment beau!

S’il vous plaît, partagez cet article avec vos amis si vous avez été fasciné par ces œuvres!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire