mardi, 12 mars 2019

La chienne déprimée est depuis 2 ans dans le refuge : regardez sa réaction en reconnaissant une odeur spéciale

Malheureusement, il y a beaucoup trop d'animaux sans abri qui marchent dans les rues, qui ont été perdus ou abandonnés. Ce sont à chaque fois des histoires déchirantes alors quand l'une d'entre elles se termine dans l'amour et le bonheur, nous sommes heureux de la partager.

Lorsque Pakita a été trouvée, elle a été transférée au refuge pour animaux El Arca Animal Party à Mar Chiquita, en Argentine. Le personnel a appris qu'elle avait été retrouvée seule et confuse dans la rue.

Les volontaires du refuge pour animaux ont accueilli Pakita à bras ouverts. Silvia Ferreyra faisait partie de ces bénévoles.

La chienne est restée avec les volontaires pendant deux ans. Ils n’ont jamais trouvé de propriétaire ni d’aucune personne sachant d’où venait Pakita.

Malheureusement, Pakita se sentait de plus en plus seule et déprimée. La probabilité qu'elle soit adoptée se réduisait de jour en jour. Ce sont toujours les plus jeunes chiens qui ont été adoptés.

Ils n'ont jamais abandonné

Mais les volontaires d’Arca Animal n’ont jamais abandonné et ont tout de même essayé de trouver une maison à Pakita. Ils ont décidé de prendre une photo, qu'ils pourraient poster sur Facebook, et ainsi attirer les familles intéressées à l'adopter.

Mais c'était plus facile à dire qu'à faire.

Quand ils ont essayé de prendre une photo, Pakita n'arrêtait pas de tourner la tête, elle était tellement timide. Mais à la fin, ils ont réussi à prendre une photo qui était la meilleure possible pour la publication sur Internet.

« Nous avons immédiatement reçu un message d'une femme qui disait que la chienne était la chienne de son fils et qu'il la cherchait », a déclaré Ferreyra à The Dodo.

La femme a déclaré que son fils, Ariel Naveira, ne pensait jamais revoir Pakita.

Le lendemain, le fils se rendit au refuge des animaux pour voir si Pakita était vraiment sa chienne. Et même Pakita a eu besoin de quelque chose pour se convaincre, après tout ce temps, qu'Ariel Naveira était vraiment son maître.

Le moment que tout le monde attendait

Au début, Pakita ne savait pas vraiment s'il était vraiment son propriétaire.

Elle se cachait derrière l'un des volontaires mais se montrait curieuse.

À la fin, elle reconnut son odeur et vous pouvez voir le moment exact où elle se rendit compte de qui il était vraiment. C'est un si beau moment, un moment qu'on aimerait voir bien plus longtemps.

Il est tellement clair que Pakita est très heureuse. Elle sautille partout en embrassant Ariel, c'est comme si elle pleurait de joie. Après deux ans. Pakita a enfin pu rentrer chez elle avec ceux qu'elle aime.

Dans la vidéo, vous verrez ces incroyables retrouvailles ! Bravo au refuge et aux volontaires d'Arca Animal, ils ont changé des vies ! Partagez cette vidéo avec vos amis pour égayer leur journée !

La chienne désespérée erre dans la rue - les sauveteurs réalisent alors le sérieux de la situation

Personne ne comprend ce que le phoque veut jusqu’à ce que ce plongeur finisse par tendre la main

Une femme de 90 ans a donné naissance à une fillette mise en adoption - 70 ans après, elle est derrière elle

Avez-vous déjà vu un animal faire cela ? N'attendez pas, amenez-le chez le vétérinaire immédiatement !

Une femme qui allaite fait gicler son lait sur une femme qui lui demande si elle peut aller faire ça ailleurs

La maman est réveillée par la pitbull qui pleure - elle regarde son fils et découvre ce que la chienne a fait

Le chien courageux parvient à sauver un nouveau-né enterré vivant dans un champ en Thaïlande

Voici une nouvelle façon de préparer les pommes de terre les plus savoureuses - la recette est devenue virale

Le fils se moque des camarades de classe les plus pauvres - puis sa mère lui donne une bonne leçon

Grumpy Cat, la chatte qui était un véritable phénomène sur Internet est décédée à 7 ans

La chienne handicapée est jetée à la rue avec un sac de couches et une note - son histoire est émouvante

L’homme appelle ses deux chiennes - quand elles s’élancent dans l’herbe, on ne peut pas arrêter de rire