La dame de 88 ans allait être violée – puis elle dit trois petits mots qui font fuir l’auteur …

La dame de 88 ans allait être violée – puis elle dit trois petits mots qui font fuir l’auteur …

mardi, 7 mars 2017

Les États-Unis 88 ans Helen Reynolds a récemment connu quelque chose que personne ne devrait jamais avoir à vivre. Elle a failli être violée par un jeune inconnu dans sa propre maison en Pennsylvanie. Mais elle a réussi à repousser l’attaque, avec l’aide de seulement trois petits mots.

Tout a commencé par un jeune homme qui prétendait vivre dans le même complexe d’appartements qu’Helen, il a frappe à sa porte et a demandé un verre d’eau. Peu après, il s’est introduit dans l’appartement d’Helen et a agressé la dame de 88 ans. Après avoir volé 40$ a Helen, il a bailloné sa bouche et attaché ses mains et a dit qu’il allait la violer.

NBC

NBC

Il a ensuite deshabillé Helen et l’a mise sur le lit. Helen a dit à NBC qu’elle a essayé de le frapper à l’aine, mais a échoué. C’est alors qu’ en dépit de la bouche baillonée, elle a réussi à dire trois mots qui ont fait échappe l’homme de l’appartement «Je suis seropositive”.

– Je lui ai dit que j’étais séropositive, et que mon mari est mort de cela. C’était bien sûr un mensonge, dit la dame de 88 ans à NBC.

Personne n’a encore été arrêté pour l’attaque, mais Helen a bon espoir que le délinquant sera poursuivi.

– Je n’ai rien de bon à dire sur lui. Rien. Mettez cet idiot en prison et faites en sorte qu’il y reste.

La maman créé un kit de premières règles pour sa fille – maintenant tous les pharmaciens en demandent

La France regorge de lieux magiques – découvrez 20 photos d’endroits abandonnés qui vont vous faire rêver

La maison en bois fait tout juste 60 mètres carrés – un regard à l’intérieur et on en tombe amoureux

Quatre jeunes filles sont en ligne – ne quittez pas leurs pieds des yeux quand elles se retournent

Ces 14 personnes ont toutes dû affronter un grave cancer – découvrez-les quelques années plus tard

Les médecins disent à la mère de 165 kilos qu’elle va sûrement mourir – puis elle commence à marcher