mardi, 5 novembre 2019

La famille de Roquevaire porte plainte contre l’instituteur qui a frotté la joue de leur fils avec une éponge

En rentrant de l'école, beaucoup d'enfants ont leurs vêtements tâchés. Mais le petit César a été récupéré par ses parents avec une vilaine plaie sur la joue. L'explication de l'instituteur n'ayant pas convaincu les parents, ils ont porté plainte contre lui.

Cette exclusivité de France Bleu publiée hier nous a fortement interpellé. La journaliste explique la raison qui a poussé les parents de César, quatre ans et demi, a porté plainte contre un enseignant de l'école maternelle La Quinsounaïo à Roquevaire dans les Bouches-du-Rhône. 

Les faits ce sont produits le 1er octobre dernier. Les parents ont été contacté car leur fils aurait fait une réaction allergique. Il s'était tâché le visage avec du feutre et l'instituteur avait voulu nettoyer la joue du petit. Il a utilisé une éponge afin que "ça serve d'exemple aux autres enfants" comme l'indique France Bleu.

César leur a précisé que son maître avait utilisé le côté vert de l'éponge et qu'il avait eu très mal. En voyant leur fils dans cet état, les parents étaient bien évidemment en colère. Ils ont porté plainte et un médecin légiste de l'institut médico-légal de Marseille a examiné le petit garçon. Il souffrait d'"une lésion cutanée de dermabrasion-brûlure" et avait un arrêt de 5 jours.

L'enseignant n'est pas retourné en classe mais les parents ont par la suite été convoqués pour être informés de son retour, après les vacances de la Toussaint. L'école précise qu'elle n'a pas les compétences "au regard de l'enquête en cours menée par la gendarmerie, de sanctionner ou de déplacer l'enseignant".

Finalement, après s'être opposés vivement à son retour, une nouvelle enseignante a pris en charge la classe "pour que César puisse apprendre dans les meilleures conditions et que les parents d'élèves retrouvent la confiance nécessaire à l'apprentissage de l'enfant, le temps que l'enquête soit menée".

César est encore bouleversé par ce qui s'est produit et sa maman a indiqué à France Bleu qu'il"s'est remis à faire pipi au lit et à prendre la sucette.P sychologiquement, il est atteint. Il se remet à taper".  

Les parents de César, qui n'ont reçu aucune excuse de l'instituteur, attendent les résultats de l'enquête en cours. Ils demandent à ce qu'un "instituteur en faute ne doit reprendre ses fonctions" car "l'inspecteur d'académie doit protéger nos enfants dans nos écoles". Nous souhaitons le meilleur pour ce petit garçon et sa famille.

La femme découvre ce qui arrive aux chevaux dont personne ne veut et construit un immense refuge pour eux

La chienne nage onze heures pour donner l'alarme après le chavirement du bateau de son propriétaire

Ce joli chat à pieds noirs est en fait le tueur le plus puissant de tous les chats du monde

600 dauphins se sont déjà échoués sur les côtes françaises depuis le début de l’année - pourquoi ce record ?

Un pit-bull héroïque protège un tout-petit jusqu'à ce qu'il soit retrouvé par la police

Cette recette de cake au chocolat de Philippe Conticini est addictive - préparez-vous à être époustouflé

La serveuse de Nantes lui sert son café de la main gauche - l’homme de 25 ans lui jette au visage et la gifle

L’homme veut calmer les chiots excités - il trouve un moyen infaillible de les endormir tranquillement

Elle teint les oreilles de le chien en rose qu’il soit « marrant » - un jour après l’oreille tombe

Cette jeune maman oublie qu'elle a mis de l’autobronzant alors qu’elle allaite son bébé

La mère reçoit un SMS inattendu de son voisin - « Votre enfant se tient complètement nu à la fenêtre »

Un homme de 77 ans se bat courageusement contre un voleur qui tente de lui voler son argent