dimanche, 23 février 2020

La femme découvre ce qui arrive aux chevaux dont personne ne veut et construit un immense refuge pour eux

Aux États-Unis, environ 80000 chevaux ont été envoyés hors du pays en 2017 pour être abattus, selon l'ASPCA. Lorsque cette femme l'a découvert, elle a construit un refuge pour chevaux.

De cette façon, la femme de Californie voulait aider les chevaux aux États-Unis à ne pas être expédiés vers d'autres pays où ils allaient être abattus. Sa solution pour éviter cela ? Construire l'une des plus grandes réserves pour chevaux du pays !

La liberté règne dans le comté de San Benito grâce à l'un des plus grands refuge pour chevaux du pays, explique NBC Bay Area.

Alicia Goetz, la propriétaire du refuge, a déclaré à NBC qu'actuellement 493 chevaux secourus vivent sur plus de 16 km² de terrain. Ils attendent bientôt l'arrivée dix autres chevaux, sauvés du l'abattoir.

Alicia indique qu'elle a pris l'initiative de le faire après avoir appris que des dizaines de milliers de chevaux étaient expédiés hors du pays chaque année pour être abattus. Il s'agit de chevaux de ferme, de chevaux de course ou élevés pour cela.

Elle a commencé à trouver de nouveaux propriétaires pour les chevaux sauvés et bientôt elle a ouvert son propre refuge, qu'elle finance entièrement par elle-même.

Alicia raconte son histoire ci-dessous et explique comment s'organise le refuge. Partagez cette histoire de cette merveilleuse femme qui a sauvé des centaines de chevaux du massacre !

Le chat Diego ne va nulle part sans son doudou en peluche - « Il aime son petit cochon »

La chienne emporte et prend soin du sachet de pain - à chaque fois que la famille part de la maison

Les chiens de thérapie apportent du réconfort au personnel médical des hôpitaux et des maisons de retraite

Ce SDF bruxellois s'était fait voler son chien - des jeunes se mobilisent pour lui offrir un nouvel animal

La rue entière a chanté joyeux anniversaire à cette fille de huit ans en plein confinement

Le plongeur nage près d’une énorme baleine à bosse - elle l’avale presque par accident

Les propriétaires sans cœur ne veulent plus de la chienne et demandent à l’euthanasier - le vétérinaire refuse

Elle s’appelait Julie et est décédée du coronavirus à 16 ans - « elle avait une légère toux » dit sa maman

La clôture est détruite par des voisins qui refusent de payer - le père se venge et détruit 5 voitures

Découvrez ces 21 illustrations en hommage à Albert Uderzo - le deuxième papa d’Astérix

L’EHPAD organise des parties d’Hippos Gloutons grandeur nature pour les personnes âgées confinées

Le Covid-19 empêche le couple de célébrer leur 53e anniversaire de mariage - ils se font des vacances de luxe