La joueuse s’apprête à servir durant le double à Wimbledon – puis un homme fait sensation sur le court

Le tennis est un sport sérieux qui demande de la concentration et une excellente forme physique. Que ce soit en simple ou en double, les joueurs se donnent à fond pour remporter la victoire. Vendredi dernier un match en particulier a fait sensation.

A l’occasion du tournoi des légendes de Wimbledon, la Belge Kim Clijsters et sa partenaire, l’Australienne Rennae Stubbs, affrontaient l’Espagnole Conchita Martinez et l’Américaine Andrea Jaeger. Leur match est depuis devenu viral du fait d’un événement complètement imprévu qui s’y est déroulé.

Dans ce type de match, les joueurs, aiment particulièrement se donner en spectacle, pour le plus grand bonheur du public. Ils interagissent et c’est toujours un grand moment de divertissement. Au cours du match en question, Kim Clijsters a demandé où elle devait servir au public et a entendu un homme lui dire ‘body serve’, soit un service sur le corps de l’adversaire.

La Belge, étonnée, lui a alors demandé de descendre des gradins et de prendre la place de sa rivale, Conchita Martinez, pour recevoir le service ‘au corps’. Sur la vidéo, on voit l’homme entrer sur le court et prendre la raquette de l’Espagnole. Cependant, les joueuses lui rappellent qu’il doit se mettre en tenue réglementaire, c’est à dire en blanc, pour pouvoir jouer.

Kim Clijsters court alors vers ses affaires et lui donne sa jupe de rechange! Les joueuses sont mortes de rire, tout comme le public. L’homme en question, Chris, a alors eu la chance d’échanger quelques balles avec les championnes. Il n’a pas manqué l’occasion de faire une jolie photo souvenir avec les quatre joueuses.

Chris a remercié les joueuses sur Twitter d’y être allées mollo avec lui et a précisé que grâce à leur geste il est encore plus un héros pour ses filles! Ce beau moment de rigolade est en train de faire le tour du monde et on comprend pourquoi! N’hésitez pas à partager cette vidéo avec vos proches sur Facebook!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire