La mère et sa fille fêtent le dernier jour de chimio à Las Vegas – maintenant elles racontent leur histoire

La mère et sa fille fêtent le dernier jour de chimio à Las Vegas – maintenant elles racontent leur histoire

jeudi, 12 octobre 2017

Certaines épreuves ne sont pas simples à surmonter. Alors quand en plus elles s’enchaînent, il faut savoir trouver la force de continuer. Kelley Pettit Huff est une maman attentionnée et la vie n’a pas été facile pour elle cette année.

Kelley accompagne sa fille Cassidy dans un combat contre le cancer. Ça n’a pas été évident de voir cette jeune fille pleine de vie affronter son traitement mais elles ont gardé le moral et le sourire. Aussi, pour fêter la fin de sa chimiothérapie, mère et fille sont parties au Route 91 Harvest Festival, à Las Vegas.

Nous savons désormais la tragédie qui s’y est déroulée. Le 4 octobre dernier, la maman a partagé ce qu’elles ont vécu sur son compte Facebook:

« Je suis en souffrance car honnêtement je ne voulais pas poster quoi que ce soit sur notre expérience de dimanche soir au Route 91 Harvest Festival, mais je crois sincèrement que je dois le faire, pour partager tout le positif de notre week-end à cet événement. Je ne sais pas comment faire sinon pour entrer en contact avec ces inconnus qui ont eu un tel impact sur nos vies. »

« Cassidy voulait y aller l’an dernière mais, au moment où elle en a parlé, il ne restait plus de billets. Donc, pour son anniversaire cette année, et comme elle a traversé une année épouvantable avec la chimio, j’ai acheté des billets dès le mois avril pour qu’on y aille, elle et moi.

Nous étions inquiets qu’elle ne puisse pas y aller car ça allait être très proche de sa dernière séance de chimio. Mais, elle a repris des forces et 5 semaines après la chimiothérapie nous sommes y allées! Je suis très reconnaissante envers mes amis Kyle et April Curish-Arndt, Glenn et Lorraine Rockwell et Robert Honea qui nous ont aidées à nous déplacer dans le festival. »

« C’était tellement bondé. Je suis tellement reconnaissante envers tous les participants, de parfaits inconnus, qui sont venus voir Cassidy, l’ont saluée fièrement, ont fait le signe de la victoire, ou lui ont fait câlin, encouragée ou partagé avec elle leurs histoires d’un être cher qui se bat ou a combattu le cancer. C’était tellement réconfortant de sentir l’amour de personnes que nous ne connaissions pas et cela m’a rendu si heureuse.

J’ai repensé à l’année dernière, à la distance parcourue et à la joie de ma fille, et j’ai savouré l’instant, l’avoir là à côté de moi au milieu de cet événement festif. Je suis tellement reconnaissante envers ce cow-boy inconnu, torse nu, qui est venu vers  Cassidy et lui a dit: ‘Je veux danser avec toi … suis juste sur mes pas’.

Il remua un peu les pieds, la fit tourner, la fit se pencher et lui fit un gros bisou sur le dessus de sa tête chauve. Elle avait un sourire gigantesque. Elle était tellement heureuse. »

« Des gens formidables, géniaux et fantastiques étaient à ce festival. Le dimanche soir, Cassidy était fatiguée! Même moi j’étais fatiguée après trois jours de concerts et de plaisir. Nous nous sommes donc assises à l’arrière, sur les chaises, plutôt de nous placer près de la scène comme nous l’avions fait les soirs précédents et nous avons juste profité de voir les gens et les magnifiques paysages qui nous entouraient. Je pensais, ‘Quel fantastique endroit’. Tant de gens heureux, souriants et pacifiques réunis au même endroit.

Nous savons tous que cela a changé très rapidement. Je suis plus que reconnaissante d’avoir un mari intelligent (je l’ai appelé dès que j’ai commencé à entendre des coups de feu) qui m’a dit de courir aussi vite que possible, de ne pas rester couchée et de rester au téléphone avec lui pour me motiver à courir aussi loin comme nous le pouvions.

Je suis tellement désolée qu’il se soit senti si impuissant à l’autre bout du fil lorsqu’il a entendu les coups de feu et que tout le monde hurlait. Pour éviter d’être piétinées, j’ai pratiquement porté Cassidy et l’ai jetée à travers un stand de bretzel ou de je ne sais pas quoi et nous sommes glissées derrière et nous avons couru aussi vite que possible.

Au moment où nous traversions la rue, Cassidy s’est effondrée derrière une voiture, son corps fragile ne pouvait plus avancer. Avant même que je puisse essayer de penser quoi faire, un agent de la police hors service l’a prise dans ses bras et m’a dit de continuer à courir car nous ne pouvons pas rester ici. Son adorable petite amie m’a prise par la main et m’a tirée. »

« Quelques minutes plus tard, nous nous sommes cachés derrière un autre gros camion lorsqu’un officier de police à la retraite de Long Beach nous a dit de continuer à avancer et sa fille, qui est aussi policier à Long Beach, a pris Cassidy sur le dos et a couru. Il a dit à sa femme de nous emmener dans leur voiture et de nous ramener à la maison et de revenir le chercher plus tard. Un geste tellement désintéressé.

Nous avons couru dans le garage du parking et sommes parties avant que les rues ne soient bloquées. Nous étions à la maison à 23h15. Tout a commencé vers 22h00. Incroyable. Comme mon mari l’a dit, ce n’était pas une coïncidence.

Notre fuite était trop parfaitement orchestrée pour ne pas avoir reçu un coup de pouce divin. Pour une raison quelconque, ce n’était pas notre heure cette nuit-là. Je ressens de la culpabilité et de la douleur physique pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, pour ceux qui ont été blessés et pour tous ceux qui ont vécu la terreur de cette nuit.

« Je me demande ce qui est arrivé à toutes ces personnes incroyables qui ont salué ma fille et son combat contre le cancer. Je ne comprends pas pourquoi c’est arrivé et je ne le comprendrais jamais. Ça me met hors de moi.

Mais, bien que je ne puisse pas comprendre, je peux retrouver la paix et je travaille là-dessus. Cassidy aussi travaille là-dessus. Je prierai continuellement pour tous ceux qui sont affectés par cette tragédie. La guérison prendra du temps.

MAIS JE DOIS REMERCIER CHAQUE PERSONNE QUI NOUS A ASSISTÉE DIMANCHE SOIR ET QUI NOUS ONT AIDÉ À RENTRER SAINES ET SAUVES À LA MAISON, PRÈS DE MON MARI ET DE MES TROIS PETITES FILLES. Je vous aime plus que vous ne le saurez jamais et je ne vous oublierai jamais !!!! »

Un témoignage poignant qui montre que même dans l’urgence, certaines personnes n’hésitent pas à tendre la main et à risquer leur vie pour aider. Tous ces gens sont des héros, anonymes. Bravo à eux et n’hésitez pas à partager cet article avec vos proches sur Facebook. 

Le garçon de 14 ans demande à la femme si elle veut danser – regardez ce qu’il fait quand elle prend sa main

On a toujours mis les pansements dans le mauvais sens – on aurait dû penser avant à ces astuces intelligentes

La jument vient de donner naissance à un second poulain – puis les propriétaires sont choqués de la suite

Le juge oblige la jeune fille à se démaquiller – puis quand elle revient elle laisse tout le monde sans voix

Le renard aurait dû attaquer le chant errant – mais il fait une chose de tout à fait inattendue

Un chat errant miaule devant la porte d’une clinique – sa raison est son état de santé