La mère explique qu’il était plus facile d’être parent avant – les gens ont adhéré à ses sages paroles

Pensez-vous que les enfants doivent subir notre vie bien remplie?
Aujourd’hui, il y a une énorme pression sur les parents. Et la société attend d’eux qu’ils soient de bons parents. Ils doivent aussi avoir une carrière réussie, une vie sociale, mais aussi être disponibles pour leurs enfants, afin de les éduquer correctement et leur apprendre beaucoup de choses.

Cette mère australienne et bloggeuse, Constance Hall, a récemment souligné cette pression sur les parents à travers un message Facebook qui s’est répandu comme une traînée de poudre dans le monde entier. Apparemment, beaucoup de gens se sont retrouvés dans ses paroles.

Elle a posté une photo d’elle-même avec l’un de ses enfants, vous pouvez voir le plaisir qu’ils ont d’être ensemble. Mais en dessous, elle a écrit un message fort sur ce que cela implique de suivre les attentes de notre environnement et de la société.

Sa question est:

Que se passe-t-il si nous exerçons trop de pression sur les mères?

What happens when we put too much pressure on mothers?

Once after having 1 child I asked my dad how on earth my nanna…

Posted by Constance Hall on Windsday, Februarrry 22, 2017

Voici ce qu’elle écrit dans son message très inspirant et libérateur :

Après avoir eu mon premier enfant, j’ai demandé à mon père comment ma grand-mère a bien pu survivre avec 11 enfants.

Mon père a répondu qu’ils ne vivaient pas avec autant de pression comme moi. Elle n’allait pas à la banque, n’avait pas à faire toutes les courses en un jour, elle ne devait pas être parfaite physiquement après avoir donné naissance, ils ne sont jamais mis la pression sur les enfants et leur développement après qu’ils aient seulement 3 semaines, et la maison ne devait pas toujours être en parfait état, sans compter qu’ils n’avaient pas de Thermomix … elle passait juste du temps avec ses enfants et les aimaient.

Comment faisons nous cela avec toute la pression dans laquelle nous vivons?

Bien que nous aimons nos enfants, nous ne pouvons en profiter qu’à moitié en raison de toute la pression que nous nous mettons pour être les parents parfaits.

Nous avons besoin d’aller à la gym, répondre à cet e-mail, payer les impôts, cuire ce chou frisé bio et le mixer afin que personne ne se rende compte qu’il s’agit d’un chou frisé, nous avons besoin de voir un médecin, d’aller au pressing, faire le plein d’essence, colorer nos cheveux gris! Nous devons préparer le déjeuner pour les enfants, autrement il faut payer la cantine!

Pendant ce temps, nous gaspillons le temps que nous pourrions passer avec nos enfants, nous écoutons seulement la moitié de ce qu’ils nous disent, nous sommes absents, et nous hochons la tête en même temps que nous pensons réellement à d’autres choses futiles.

Hier, nous avons fait une expérience au cours d’un séminaire. Nous étions en duo, et on se racontait une histoire, et nous avons dû cesser d’écouter nos partenaires au beau milieu de l’histoire. Ma partenaire détourna les yeux, bâilla, et avait la tête ailleurs. Elle a même répondu à des e-mails alors je racontais mon histoire pensant que je disais quelque chose d’intéressant.

Et devinez comment je me suis sentie? Je me suis sentie triste, et j’avais honte parce que je ne pouvais pas retenir l’intérêt des autres et je me sentais sans valeur et insignifiante.

Ressentez-vous ce que ressentent nos enfants à travers cette vie bien remplie?

Aujourd’hui, je me suis réveillé et j’ai senti un profond désir de simplement tout laisser aller. Cela n’a pas d’importance si je commande de nouveaux stores, qu’il faut que je nettoie la maison, et que mes amis pensent que je suis perdue. Ce qui compte vraiment est que je peux passer du temps avec mes enfants, et qu’ils se sentent bien dans leur peau.

Et j’abandonne la pression du monde extérieur et ces idéaux de “Super Maman” qui ne m’empêcheront plus de faire ces choses importantes pour moi, à savoir passer du temps avec mes enfants.
Ce message super honnête de Constance a reçu 64 000 « J’aime «  et des centaines de messages positifs de parents qui ressentaient la même chose. Il est clair que de nombreux parents pensent qu’ils doivent tout faire parfaitement, et ce fut un soulagement quand ils ont lu le message honnête de Constance.

Partagez cette lettre ouverte si vous trouvez qu’il s’agit d’un message important, afin de lutter contre les pressions et les attentes injustes de la société!