Le dernier souhait de Filip âgé de 7 ans touche le monde entier: « enterrez-moi dans le cercueil de ma mère »

Filip Kwansky n’avait que deux ans quand sa mère est décédée d’un cancer. Son père Piotr et lui se sont retrouvés complètement seuls dans leur maison à Wadowice en Pologne. Après avoir enterré sa mère la petite famille a essayé de passer à autre chose et a déménagé au Royaume-Uni pour y commencer une nouvelle vie.

Ce qu’ils ne pouvaient pas prévoir, c’est que la vie leur réservait encore bien des surprises.

Peu après que Filip et son père aient déménagé en Angleterre, ils diagnostiquèrent à l’enfant une neurofibromatose. La neurofibromatose est un trouble neurologique héréditaire qui se traduit par des tumeurs bénignes sur les nerfs. La maladie accroît également le risque de cancer.

PA Real Life
PA Real Life

Après un traitement agressif par chimiothérapie, la maladie fut freinée. Filip fut rapidement remis pour commencer l’école, mais quelques jours après avoir fêté son septième anniversaire, des nouvelles dévastatrices vinrent assombrir à nouveau la vie de famille. La maladie était de retour, et cette fois-ci la situation s’annonçait beaucoup plus critique.

PA Real Life
PA Real Life

La neurofibromatose avait engendré une leucémie myélomonocytaire juvénile, une forme de leucémie infantile qui est plus difficile à guérir. Deux protocoles de chimiothérapie plus tard, le cancer était toujours présent. Les médecins ne disposaient plus d’autres traitements et durent annoncer à Filip et à son père les terribles nouvelles: Filip ne survivrait pas jusqu’à son prochain anniversaire.

Son papa Piotr était évidemment dévasté et entrepris d’organiser les funérailles de son fils. Rongé par la tristesse et le désespoir,  Filip lui demanda tout de même quelque chose depuis son lit d’hôpital.

PA Real Life
PA Real Life

Il m’a dit que je suis son ange et que j’ai veillé sur lui ici, et que sa mère va prendre soin de lui quand il ira au ciel. Il m’a demanda à être enterré avec sa mère en Pologne, afin qu’elle puisse prendre soin de lui dans le ciel, explique son père Piotr.

Piotr n’avait ni l’argent pour exhumer le cercueil de sa femme, ni l’argent pour rapatrier le corps de son fils en Pologne. Mais les choses prirent soudain un virage qui allait l’aider. Un ami de la famille commença une récolte de fonds sur le web, et en seulement quatre mois, il réussit à recueillir plus de 28 880 euros pour la famille. C’était 369% de plus que ce que Piotr et Filip avaient besoin pour mener à bien le dernier souhait de l’enfant.

PA Real Life
PA Real Life

Bien que cette histoire reste très tragique, elle finit bien car ce garçon sait qu’il retrouvera sa maman. Nous espérons que Filip sent l’amour que ces amis, sa famille et même des étrangers lui ont montré. Maintenant, il va réaliser son dernier souhait – et reposera avec sa mère bien-aimée.