Le papa craint que son fils déficient visuel ne le reconnaisse pas – mais il reçoit l’accueil le plus émouvant

Avoir un enfant et être obligé d’être séparé de lui pendant quelques jours, semaines ou mois est très difficile. Les militaires connaissent bien ce genre de situation car ils peuvent être déployés à l’autre bout du monde pour une période indéfinie. Brandon Caldwell est un capitaine de l’armée de l’air américain qui a eu le bonheur d’accueillir dans sa vie un petit Reagan.

Neuf mois plus tard, Brandon devait partir en déploiement en Antarctique. Il avait très peur que son fils ne le reconnaisse pas à son retour. Ce petit bout de chou était un battant et avait déjà traversé de difficiles épreuves.

A seulement quelques mois, on lui avait diagnostiqué une condition rare qui menait à des cas sévères de méningites et de septicémie. Lui et sa femme, Amanda, prenaient donc grand soin de Reagan et ce départ obligatoire était difficile à gérer pour Brandon.

Facebook

Les médecins avaient prévenu Amanda et Brandon que si le petit survivait, il ne serait plus jamais le même enfant. Mais Reagan prouve chaque jour le contraire!

Facebook

Reagan progresse à très grande vitesse, autant physiquement qu’en ce qui concerne le langage. Il reçoit une éducation à la maison et suit des thérapies, notamment en ce qui concerne sa vue. Le petit a en effet un œil qui ne fonctionne pas et l’autre qui n’est pas à 100% mais les médecins lui ont déjà fait faire des lunettes spéciales pour l’aider.

Facebook

Reagan, en quelques mois, est devenu plus fort. Il avait hâte de revoir son papa. Lorsque celui-ci a franchi la porte, le petit a souri. Brandon l’a pris dans ses bras et lui a chanté une chanson en rigolant. Puis Reagan lui a fait le plus mignon câlin imaginable.

« Ce fut de loin le déploiement le plus difficile que j’ai eu à faire et vous pouvez imaginer à quel point il était dur pour Brandon d’être loin de Reagan, juste en voyant l’émotion qu’il a sentie quand il l’a tenu finalement dans ses bras », expliquait Amanda. « Reagan n’en perd pas une miette et est tellement heureux d’avoir son papa de retour à la maison. »

Facebook

Cela a du être très difficile d’être séparé de son fils, surtout sachant qu’il était en plein dans ses thérapies. Heureusement que Reagan est un petit garçon courageux! Nous souhaitons le meilleur à cette joyeuse famille après ses émouvantes retrouvailles.