vendredi, 8 février 2019

Le petit orang-outan est chauve à cause de la faim - il est maintenant complètement rétabli et méconnaissable

Quand Bujing, l'orang-outan n'était qu'un petit bébé, son monde a été complètement détruit.

Des braconniers ont assassiné sa mère juste sous ses yeux et ont capturé Bujing, puis l'ont vendu comme animal de compagnie. Ils ont rapidement trouvé des acheteurs, un couple d'Indonésie, qui déclaraient « aimer beaucoup les animaux ». Bujing a été vendu 500 000 roupies (environ 30 euros).

IAR

Au début, quand Bujing était encore un petit et mignon petit singe, le couple s’occupait très bien de lui. Mais, à mesure qu’il grandissait et grandissait, il devenait de plus en plus ingérable. Finalement, le couple a choisi de l'attacher devant leur maison.

Une fois à l'extérieur, il a été nourri moins régulièrement et le singe a commencé à s'évader pour voler de la nourriture aux voisins. Lors d'un de ces raids, il est revenu avec deux blessures profondes au cou, dont les cicatrices sont encore visibles.

IAR

En 2014, les conditions pour le pauvre animal se sont finalement améliorées. Les autorités locales et une équipe de International Animal Rescue (IAR) ont entendu parler de l'orang-outan âgé de 5 ans et sont dépêchées de l'aider.

Probablement juste à temps.

« L'équipe de secours était très préoccupée par l'état de l’orang-outan », a déclaré l'IAR dans un communiqué. « Bujing était attaché d'un côté de la maison. Il était vraiment très maigre et n'avait pas de poils à cause de la malnutrition dont il souffrait, ce qui avait également entravé sa croissance ».

Ils ont parlé aux propriétaires et leur ont expliqué qu'il était illégal de garder ce singe comme animal de compagnie. Le couple a accepté de leur donner Bujing, après quoi il a été transporté au centre de réadaptation IAR.

Dès qu'il est arrivé, l'équipe s'est mise à travailler avec lui. Comme il avait été tellement négligé, ils ont dû y aller doucement au début, car il devait reprendre du poids progressivement. Ils ont donc augmenté petit à petit les quantités de nourriture.

IAR

Quatre ans plus tard,Bujing a complètement changé ! Il est maintenant un orang-outan sain, poilu et confiant !

IAR souhaite replacer Bujing dans son environnement naturel dès que possible, mais il doit apprendre encore quelques choses avant d'être prêt pour cette étape.

« Il sera prêt à être libéré au moment où il montrera systématiquement le comportement dont il a besoin pour survivre dans la nature », a déclaré un porte-parole de l'IRA à The Dodo.

Il progresse chaque jour et est sur le point d'être relâché. Une journée que tout le monde va célébrer avec une grande joie !

La femme reçoit une amende pour s’être garée 2 secondes trop tôt - le tribunal est hilare

Ce refuge de l’Aube aidant des milliers d’animaux est gravement menacé mais refuse de les euthanasier

La chienne enceinte a été blessée par balle 17 fois - elle est devenue une chienne de thérapie inspirante

La maman de canard appelle à l’aide un passant pour lui montrer que ses petits sont en danger

Le retraité pense que quelqu’un vole dans son garage - il décide de filmer le coupable et est surpris

Le chiot et le bébé se rencontrent pour la première fois et leur réaction est formidable

La petite naît par césarienne d'urgence - le visage du bébé montre que quelque chose ne va pas

La femme a pris ses 4 enfants et a laissé son mari : ‘Mais ce n'est pas ce que vous pensez’

La fillette de 6 ans n'a pas d'argent pour payer la cantine - elle est obligée de rendre son repas

Cet homme de 75 ans n’a pas hésité à se battre avec un alligator pour sauver son chien bien-aimé

Steve Irwin est assis sur une branche - soudain, le singe s'approche et les images deviennent virales

Le beau-père laisse un mot à sa belle-fille tous les matins - 6 ans plus tard, c'est son tour