mardi, 8 janvier 2019

Le premier bébé de 2019 naît alors que les médecins font la fête autour de lui - la vidéo est choquante

Une naissance est l'un de moments marquants de la vie des parents. C'est aussi une épreuve et les mamans ressentent une certaine angoisse. L'accouchement n'est pas toujours évident et il est normal de vouloir que l'équipe médicale soit aux petits soins.

Mais tout le monde n'a pas la chance d'accoucher dans de parfaites conditions. Et même si certaines peuvent se rendre à l'hôpital et plannifer la naissance, l'accouchement qui s'est déroulé ce 1er janvier 2019 à l'hôpital Roosevelt de Guatemala City est en train de choquer tous les internautes.

Et il y a de quoi. On le sait, les médias adorent présenter le 1er bébé de l'année. Et au Guatemala il en va de même. Mais imaginez devoir accoucher alors que toute l'équipe autour de vous est en train de faire la fête et attend la première seconde de 2019 pour sortir le petit bébé pour qu'il soit vraiment le premier de l'année...

Depuis la publication de la vidéo, de nombreuses voix, et notamment l'association Dandoaluz.org s'insurge sur cette violence obstétricale qui s'est déroulée le soir du réveillon. Le site MagicMaman a expliqué que la vidéo avait été filmée dans le cadre du concours du premier bébé de l'année organisé par le journal Prensa Libre au Guatemala.

Youtube / Capture d'écran

Chaque année, la maman du premier bébé de l'année reçoit des cadeaux. Mais ce concours a pris des proportions déconcertantes et les maternités veulent désormais toutes avoir le premier bébé. Au lieu d'un moment joyeux, tendre, on assiste maintenant à du grand n'importe quoi.

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir comment les médecins rigolent tous, filment, chantent et font le décompte pendant que la maman souffre sur sa civière. Aucune attention ne lui est prêtée et on voit bien que le médecin attend la première seconde pour sortir sans ménagement le bébé et se mettre lui aussi à sauter de joie... 

Le Dr Mirna Montenegro, représentante de l'Observatoire sur la santé sexuelle et reproductive (Osar), a déclaré au journal El Diario

« Dans la vidéo, il y a une atmosphère de fête dans laquelle ni la femme ni le bébé n'occupent le rôle principal. Ce qui inquiète le personnel médical, c'est que l'hôpital remporte la première place du concours. Le droit à la vie privée de cette femme et de sa fille a été violé et il semble que l'important soit qu'elle reçoive des cadeaux pendant que nous oublions ses droits ».

L'hôpital a depuis présenté ses excuses en affirmant que la maman avait donné son accord. 

La mamie saupoudrait de la farine dans l'évier - son astuce domestique super simple fait des miracles

Les robots tondeuses tuent les hérissons - si vous suivez ce conseil, de nombreuses vies peuvent être sauvées

Le couple promène son chiot - le jeune berger allemand rencontre une loutre et ils jouent ensemble

Le chien sourd est abandonné par plusieurs familles différentes - il finit par trouver la personne parfaite

Le fils pleure car sa maman est décédée du coronavirus - deux jours après, il semble qu’il y ait eu une erreur

La femme enceinte est en route pour l'hôpital quand son bébé décide qu'il est temps de venir au monde

Un chien incite le policier à le suivre - grâce à lui, sa propriétaire est retrouvée à temps

La chatte errante demande à entrer dans la maison de son ami chat pour donner naissance à ses bébés

Jennie, 103 ans, se remet enfin du coronavirus - elle célèbre la victoire avec une bière bien fraîche

La mère de l’adolescente de 15 ans laisse sa fille se faire tatouer et ne le regrette pas

L’enfant est dans le magasin quand il voit un énorme chien - il veut le caresser et inversement

Une mère découvre un message sur le ventre de son fils et est furieuse de la méthode de la garderie