Le skieur embrasse rapidement son petit ami aux JO d’hiver 2018 sans savoir que le moment est filmé

Le skieur embrasse rapidement son petit ami aux JO d’hiver 2018 sans savoir que le moment est filmé

lundi, 19 février 2018

Aux Jeux Olympiques, nous sommes habitués à voir des sportifs de haut niveau, concentrés, prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes après avoir travaillé très dur durant des années pour tenter de remporter leur compétition. Mais les JO sont aussi l’occasion d’être témoin de moments forts qui font histoire, tant dans le sport qu’au niveau de la société.

Ce dimanche se déroulait l’épreuve de Slopestyle à laquelle participait Gus Kenworthy, un Américain de 26 ans passionné par le ski freestyle et médaillé d’argent de la discipline aux JO de Sotchi il y a 4 ans. Le jeune homme a terminé 12e de la finale mais est devenu encore plus connu qu’il ne l’était pour une toute autre raison comme il l’a raconté sur son compte Twitter. Avant l’épreuve, son petit ami et lui ont en effet échangé un petit bisou qui a été filmé et diffusé à la télévision.

C’est le lendemain que Gus s’est rendu compte que ce baiser avait été diffusé. Il a alors indiqué :

« Je ne m’étais pas rendu compte que l’on était filmé mais je suis tellement heureux qu’on l’ait été. Jamais dans ma jeunesse, je n’aurais pu imaginer voir deux hommes s’embrasser à la télé pendant les JO mais pour la première fois, un jeune qui regarde la télé peut le voir. Love is love. »

Gus Kenworthy est l’un des rares sportifs à s’être déclaré ouvertement gay. Il est skieur professionnel et a gagné de nombreuses médailles dont 6 championnats du monde. Un athlète reconnu qui a de nombreux fans dont la chanteuse Britney Spears qui n’a pas manqué de l’encourager avant la finale sur Twitter.

Ce qui caractérise également ce grand athlète c’est son esprit sportif qui rappelle que le sport est une passion et que l’important est de donner le meilleur de soi-même comme il l’a parfaitement expliqué dans un beau message après la finale :

« Cette photo résume bien la journée d’hier pour moi. J’ai raté mon atterrissage sur le run de la finale et je n’ai pas fini sur le podium mais, pour moi, les JO ne sont pas seulement des médailles. Être ici maintenant, out, fier et en vivant ma vie de façon authentique, me permet de partir la tête haute même sans la médaille que j’ai obtenue aux derniers JO.

Bien évidemment, j’aurais adoré avoir tout réussi et être sur le podium mais ce n’était pas mon jour. Après des années de préparation, des heures innombrables d’entrainement et de nombreuses blessures, tout se termine d’un coup. À chaque compétition il y a 3 vainqueurs et beaucoup de non-vainqueurs. C’est ça l’esprit olympique et ici personne ne perd.

Tout le monde donne le meilleur, se bat vraiment, encaisse et veut rentre son pays, sa famille, ses amis et ses fans fiers. J’ai la tête haute en sachant que j’ai tout donné. Je suis fier de ce que j’ai fait.»

Un moment d’affection qui peut sembler anodin mais qui a eu une vraie répercussion et pas seulement dans la communauté LGBT. N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches sur Facebook!

Avec du vinaigre, vous pouvez créer un détergent de nettoyage très efficace dont le résultat vous surprendra

Cette mère demande au chien de sortir du berceau du bébé, mais il refuse de s’éloigner de son petit humain

En plein vol Paris-Nice, les chanteuses se lèvent et reprennent ‘Stand By Me’ pour rendre hommage au steward

Le duo reprend la chanson du Fantôme de l’opéra et mélange habilement chant lyrique et beatbox

L’homme fume sa cigarette sur le quai de la gare de Rennes et s’agrippe au wagon quand le train démarre

L’homme aurait regardé 188 épisodes d’une série en 7 jours et été contacté par Netflix qui s’inquiétait