mardi, 14 janvier 2020

Le ZooParc de Beauval lance un fonds d’urgence pour aider les koalas blessés lors des incendies en Australie

Alors que les pluies annoncées devraient permettre de stopper, on l'espère, la majorité des incendies en Australie. La situation est toujours aussi difficile. Les images sont souvent insoutenables et ce n'est que le début de l'été sur place.

Plus d'1 milliard 25 millions d'animaux disparus déclarait un professeur de l'Université de Sydney. Les experts s'accordent sur le fait que la biodiversité en Australie est à un stade critique et que certaines espèces pourraient avoir été exterminées totalement. 

La situation touche le monde entier et il est difficile de rester impassible. Lors d’une Interview au journal l’Express, Rodolphe Delord, PDG du ZooParc de Beauval et président de l’AFdPZdéclarait :

"Ces incendies vont créer un déséquilibre dans la faune extrêmement préoccupant. Les oiseaux vont par exemple aller nicher dans d’autres régions, ce qui créé des perturbations dans l’écosystème. Tout cela aura un impact à long terme, qui peut être définitif pour certaines espèces." 

Le Zoo de Beauval a décidé d'agir. Voici ce qu'ils ont indiqué dans un article :

"En Nouvelle-Galles du Sud, on estime la perte des koalas à près d’un tiers de la population de l’état. Le parc national de Flinders Chase, abritant kangourous, ornithorynques et koalas, a lui été presque entièrement détruit.

Le réchauffement climatique, l’urbanisation et l’extension des terres agricoles avaient déjà fragilisés et segmentés les habitats naturels des koalas. Près de 50% des koalas a disparu ces 20 dernières années. Ces incendies ont accéléré le processus et les pertes s’élèveraient déjà à près de 10% de la population restante.

Tout espoir n’est cependant pas perdu pour les koalas et les animaux qui vivent à leurs côtés. En effet, pour ne reprendre que l’exemple de ces marsupiaux, l’extinction a déjà été frôlée. La chasse pour la fourrure avait réduit drastiquement leurs populations. Les koalas sont également, et depuis longtemps, victimes de maladies, comme le rétrovirus du koala (KoVR) ou la Chlamydiose. Malgré ces fortes baisses de population, grâce à la mobilisation des associations et la mise en place d’actions de sauvegarde, l’espèce reste présente dans de nombreuses régions australiennes.

Grâce au travail des associations et des parcs zoologiques, la biodiversité peut encore se réinstaller et les espèces aujourd’hui au bord de l’extinction (Cacatoès de Latham, Potoroo à longs pieds, Dasyorne brun, écureuils volants…) pourraient avoir une chance de repartir. À condition, bien sûr, que d’autres incendies ne se déclarent pas aux mêmes endroits dans les semaines à venir et que les décisions politiques, une fois cette catastrophe passée, aillent dans le sens de la protection de la biodiversité. A condition que les ONG de protection puissent agir sur le terrain…

Dès maintenant, l’Australie a besoin de tous les soutiens possibles.

Le docteur Baptiste Mulot, chef vétérinaire de Beauval et Vet Advisor de l’EEP des koalas (responsable Vétérinaire du programme de conservation européen des koalas), est entré en contact avec nos partenaires australiens (soigneurs, chercheurs en université, programmes de conservation…) afin de connaître leurs besoins réels sur le terrain.

L’urgence est, pour le moment, au soutien financier. Parmi tous nos partenaires, nous nous sommes tournés vers la Taronga Conservation Society Australia, du zoo de Sydney, qui a lancé un appel aux dons afin de financer les associations et acteurs locaux qu’ils sélectionnent au fur et à mesure des besoins. Taronga et le zoo de Sydney sont les plus à même de connaître sur le terrain les réelles nécessités et besoins d’action : luttes pour la survie des espèces, reconstruction d’habitats dévastés, plantations… les actions concrètes sur le terrain sont urgentes et nombreuses !

La direction du ZooParc de Beauval a débloqué un fond d’urgence de 50 000€ qui est immédiatement versé à cette association de conservation, Taronga.

Mais l’engagement de Beauval ne s’arrête pas là. L’association Beauval Nature, dont le rôle est la conservation des espèces, la protection de la biodiversité et la recherche (50 programmes de conservation soutenus pour un budget d’un million d’euros annuel) lance dès aujourd’hui une campagne exceptionnelle de collecte de dons , qui iront eux aussi à l’association du Zoo de Taronga, en plus des 50 000 € donnés par le ZooParc de Beauval.

Beauval Nature doublera les dons collectés. Pour tout euro récolté auprès du public lors de cette campagne exceptionnelle, Beauval Nature s’engage à abonder en doublant la somme.

Si vous souhaitez, vous aussi, aider l’Australie et sa faune à se relever du désastre, vous pouvez donner via Beauval Nature en suivant le lien ci-dessous. Partagez-le sur vos réseaux sociaux ! On peut se sentir désarmé devant l’ampleur d’une telle catastrophe, mais même un petit don compte.

Votre don est défiscalisable. Par exemple, si vous donnez 10€, votre don ne vous coûtera que 3.40€ après remise fiscale.

Exemple : 50€ pourrait aider à financer les soins d’urgence pour les koalas secourus touchés par les feux de brousse, et 150€ pourraient aider à restaurer l’habitat essentiel du koala".

Hier, mardi en fin d'après-midi, 80.000€ avait déjà été récolté. Ils seront reversés à une association de conservation pour venir en aide aux animaux en Australie.

L’homme commence à rire dans le métro - son rire est tellement contagieux que toute la rame a un fou-rire

L’infirmier rentre chez lui et trouve un mot de ses voisins - la preuve qu’il reste des personnes géniales

Les vétérinaires alertent : ‘Ne désinfectez pas vos animaux’ - Chat en coma éthylique, chien brûlé à la javel

Les chiens veulent que la fillette sortent de sa chambre - la maman hallucine en voyant pourquoi

Le chat Sphynx "en colère" et "grincheux" devient viral, mais il est en fait très doux et gentil

Huit raisons pour lesquelles vous ne devriez pas jeter vos coquilles d'œufs - voici de quoi vous occuper

Un père licencié après avoir demandé à être isolé pour protéger son fils gravement malade

L’homme en quarantaine fête ses 101 ans seul - tout le monde peut l’aider à réaliser son seul voeu aujourd’hui

Le bouledogue est au régime - et réagit vivement quand la propriétaire refuse de lui donner plus de nourriture

La chienne se fait toujours amie avec des chiens bien doux au refuge pour pouvoir faire une sieste dessus

L’animateur chez Disney raconte son quotidien avec un chat dans des animations très réussies

Il voit sa voisine danser en quarantaine et lui envoie son numéro par drone - il obtient un rencard à distance