mardi, 26 mars 2019

L’employée atteinte d'Alzheimer oublie comment faire son travail mais le supermarché refuse de la licencier

Quand la maman de Doron Salomon était dans la cinquantaine, elle a commencé à montrer des signes d'Alzheimer. Un moment très difficile pour la femme, surtout qu'elle avait un travail et une vie active.

Elle avait travaillé comme comptable tout au long de sa carrière, mais la femme a estimé qu’elle ne pouvait plus effectuer correctement ce travail en raison de sa maladie. Elle a donc laissé son travail de toute une vie et a été embauchée chez Sainsbury's, la deuxième plus grande chaîne de supermarchés du Royaume-Uni.

La maman de Doron a travaillé dans un supermarché dans le quartier de Kenton à Londres pendant dix ans. Elle a trouvé un but et la joie dans son travail. L'une de ses tâches consistait à préparer pour les commandes en ligne des clients. Pendant des années, la femme a été capable de le faire avec une aide minimale a indiqué ITV.

Cependant, alors que cette femme avait fêté ses 60 ans, les choses se sont faites plus difficiles. Elle a rapidement eu des problèmes à faire son travail sans l'aide constante de ses collègues. La direction de l'établissement était informée de son état de santé et de ses difficultés. La famille craignait le jour où on leur dirait que le supermarché ne pouvait plus continuer de l'employer.

Dans un tweet, Doron a expliqué que la maladie d'Alzheimer est signifie bien plus qu'une simple perte de mémoire. Elle a en effet un impact sur les capacités sociales, les gens sont plus rapidement désorientés, agressifs et émotifs. En outre, cela peut entraîner des problèmes d'expression et rendre les décisions plus difficiles.

Mais le supermarché n'a pas viré la maman de Doron. Au fil des ans, ils ont fait preuve de beaucoup de compassion et de respect. La femme était toujours prise en charge gentiment lorsqu'elle oubliait comment faire son travail. Les heures étaient échangées, ses collègues étaient formés à faire face à ses pertes de mémoire et on demandait régulièrement à la famille s'il y avait autre chose que le supermarché pouvait faire pour faciliter sa vie professionnelle.

« Sainsbury's a vu ma mère se détériorer au point d'entrer dans le magasin confuse tous les jours depuis un an, comme si elle n’était jamais venue auparavant. Ils l'ont toujours soutenue et ont tout fait pour qu'elle soit heureuse et qu'elle se sente appréciée ».

Lorsque sa mère n'a plus été en mesure de faire son travail de choisir dans les rayons les aliments commandés par les clients sur internet, le magasin lui a même créé un nouveau poste juste pour elle.

« Quelques choses que Sainsbury a fait : lui offrir de nouvelles formations pour réapprendre à faire ses tâches, adapter ses horaires, tenir des rendez-vous sur sa santé réguliers avec mon père et moi [...] et même créer un poste qui n'existait pas pour qu'elle puisse quand même faire quelque chose dans le magasin sans pour autant changer l'intitulé de son emploi.

Plus récemment, ils lui ont confié la tâche de nettoyer les boîtes de transport (quelque chose que l'équipe fait déjà, cela fait partie de leur travail). 

Mais pour ma mère, nettoyer ses boîtes est devenu le travail le plus important au monde. Si elle ne le fait pas, le magasin ne pourra pas survivre. Le sentiment d'être capable de faire les choses et la fierté qu'elle ressent ont indéniablement aidé dans bien des aspects de sa maladie d'Alzheimer ».

Le fils admet que chaque fois que son père et lui se rendaient au supermarché pour prendre rendez-vous, ils craignaient le pire. Mais le magasin ne les a jamais laissé tomber ! La direction a toujours voulu les aider au maximum. 

En octobre 2017, son état de santé a vraiment empiré et les médecins ont expliqué qu'elle ne pouvait vraiment plus faire son travail. Mais le magasin a persévéré. Le 3 mars 2018, c'était son dernier jour de travail.

Un moment très émouvant pour tout le personnel et toute la famille. Doron a partagé son histoire car il tient à remercier toute l'équipe qui a fait preuve de tant de sensibilité, de gentillesse et de compassion.

Au-delà du profit, des bénéfices, nous sommes tous des êtres humains et nous devons nous aider les uns les autres. Faire preuve de compassion et vouloir aider, que ce soit un ami, un membre de la famille, un collègue ou même un inconnu, ce ne devrait pas être quelque chose d'incroyable.

Malheureusement on en a souvent l'impression. C'est pour cela que nous avons souhaité partager cette histoire.

Voici Nelson, le chien de berger le plus mauvais mais aussi le plus hilarant au monde

Ce père marié de 3 enfants porte des jupes et des talons aiguilles pour travailler tous les jours

La chienne reçoit un cadeau surprise de la part de ses propriétaires et est aux anges

Un enseignant écrit "absolument pathétique" sur le contrôle de maths d'un garçon de sept ans

Le gardien d’un parc animalier a été attaqué et tué par des ours devant les visiteurs impuissants

Le décolleté de la Première ministre finlandaise est vivement critiqué - elle reçoit un solide soutien

Cette incroyable maison à l’architecture digne d’un film de science-fiction est en vente en Ardèche

Un chien en mauvais santé entre dans le jardin de la famille pour chercher un foyer aimant

Une compagnie de bus 'embauche' des chiens errants pour tenir compagnie aux passagers et aux chauffeurs

Ce chiot de 8 semaines a été abandonné en raison de ses "imperfections" - depuis il est entouré d’amour

Un garçon de cinq ans survit à l'attaque de 2 rottweilers - maintenant il est victime de harcèlement

Le garçon de 5 ans se précipite chez sa voisine en disant que sa mère est morte avec sa soeur dans les bras