vendredi, 6 décembre 2019

L’enfant de 8 ans refuse de manger de la viande, le maire l’exclut de la cantine scolaire dans l’Isère

Une maman a été stupéfaite en découvrant la lettre du maire de sa ville. Son fils ne voulait pas manger de viande à la cantine, il a donc été exclu. La maman a contacté un avocat et pourrait poursuivre la ville en justice.

Les experts sont formels, manger de la viande tous les jours n'est pas bon ni pour la santé ni pour l'environnement. Le petit Kamil, âgé de 8 ans, ne veut pas manger de viande. À la cantine, il n'en prend donc pas.

Cependant, son école, à Pont-de-Chéruy près de Lyon, ne le voit pas d'un bon oeil. Le 4 décembre, Raja Lamsyah, la maman de Kamil, a partagé une lettre reçu d'Alain Tuduri, maire de la ville, indiquant que son fils risquait d'être exclu du service de restauration scolaire à partir du 21 décembre car il ne mange pas de viande.

Dans le courrier, le maire indique que le fait que Kamil ne mange pas de viande va est contraire au « fonctionnement » de la cantine et du « rôle joué par celui-ci dans la découverte du goût, l’approche des nouvelles saveurs, mais également le lien social et de convivialité qu’il génère ».

« […] Nous avons constaté depuis la rentrée scolaire de septembre 2019 qu’il refusait de manger de la viande lorsque celle-ci était inscrite au menu »

« Grégory Perdrix, référent des restaurants scolaires municipaux vous a appelé et a évoqué avec vous cette situation. À l’issue de cet entretien, il vous a été rappelé l’impossibilité pour la commune de ne pas servir de viande à votre enfant. »

« Vous avez également échangé sur ce sujet avec le directeur général des services qui vous a rappelé le fonctionnement de notre service de restauration scolaire, ainsi que le rôle joué par celui-ci dans la découverte du goût, l’approche des nouvelles saveurs, mais également le lien social et de convivialité qu’il génère et que nous nous attachons à maintenir ».

« Par ailleurs, Grégory Perdrix vous a rappelé le 12 novembre 2019 pour connaître à nouveau votre position sur ce sujet et vous lui avez confirmé votre refus de voir votre enfant manger de la viande. »

« Bien évidemment, je ne peux que regretter la situation dans laquelle vous vous trouvez mais, en maintenant votre refus, vous exposez votre enfant à une exclusion du service. En conséquence, je vous informe qu’il ne sera plus accepté au sein du service de restauration scolaire après les vacances scolaires de Noël […] ».

La maman a été très étonnée par ce courrier et par la position de la mairie. Elle a fait appel à un avocat qui dénonce des « motivations fallacieuses ».

La question est de savoir si l'enfant aurait été exclu aussi s'il refusait de manger des desserts ou ses légumes. Que pensez-vous de la décision du maire d'exclure l'enfant ? 

Plus vous passez de temps avec votre maman, plus elle vit longtemps selon des chercheurs

Un vrai déchirement - cette femme mourante doit dire au revoir à son perroquet qu’elle a depuis 25 ans

Son chien avait disparu depuis 4 ans - ses retrouvailles avec son propriétaire sont incroyables

La chienne retrouve sa famille avec émotion après que la tornade ait dévasté leur maison

Un cochon jeté d’un hélicoptère dans la piscine d’un millionnaire pour faire une blague cruelle

La chienne errante vient tous les jours devant le magasin pour avoir son repas gratuit

Les wombats seraient les héros des incendies australiens, abritant des animaux dans leurs terriers

La vérité derrière l'incroyable transformation de la chanteuse Adele est enfin révélée

La femme sent la tête de son bébé entre ses jambes - les photos du sol de l'hôpital laissent sans voix

Plus de 120 dauphins tués par des plongeurs depuis le 6 janvier dans l’indifférence générale

Cet ex-sniper militant anti-braconnage sauve de grands troupeaux d'éléphants et de rhinocéros au quotidien

Ce jeune Français a créé une intelligence artificielle qui coupe le son des publicités à la télévision