vendredi, 6 décembre 2019

L’enfant de 8 ans refuse de manger de la viande, le maire l’exclut de la cantine scolaire dans l’Isère

Une maman a été stupéfaite en découvrant la lettre du maire de sa ville. Son fils ne voulait pas manger de viande à la cantine, il a donc été exclu. La maman a contacté un avocat et pourrait poursuivre la ville en justice.

Les experts sont formels, manger de la viande tous les jours n'est pas bon ni pour la santé ni pour l'environnement. Le petit Kamil, âgé de 8 ans, ne veut pas manger de viande. À la cantine, il n'en prend donc pas.

Cependant, son école, à Pont-de-Chéruy près de Lyon, ne le voit pas d'un bon oeil. Le 4 décembre, Raja Lamsyah, la maman de Kamil, a partagé une lettre reçu d'Alain Tuduri, maire de la ville, indiquant que son fils risquait d'être exclu du service de restauration scolaire à partir du 21 décembre car il ne mange pas de viande.

Dans le courrier, le maire indique que le fait que Kamil ne mange pas de viande va est contraire au « fonctionnement » de la cantine et du « rôle joué par celui-ci dans la découverte du goût, l’approche des nouvelles saveurs, mais également le lien social et de convivialité qu’il génère ».

« […] Nous avons constaté depuis la rentrée scolaire de septembre 2019 qu’il refusait de manger de la viande lorsque celle-ci était inscrite au menu »

« Grégory Perdrix, référent des restaurants scolaires municipaux vous a appelé et a évoqué avec vous cette situation. À l’issue de cet entretien, il vous a été rappelé l’impossibilité pour la commune de ne pas servir de viande à votre enfant. »

« Vous avez également échangé sur ce sujet avec le directeur général des services qui vous a rappelé le fonctionnement de notre service de restauration scolaire, ainsi que le rôle joué par celui-ci dans la découverte du goût, l’approche des nouvelles saveurs, mais également le lien social et de convivialité qu’il génère et que nous nous attachons à maintenir ».

« Par ailleurs, Grégory Perdrix vous a rappelé le 12 novembre 2019 pour connaître à nouveau votre position sur ce sujet et vous lui avez confirmé votre refus de voir votre enfant manger de la viande. »

« Bien évidemment, je ne peux que regretter la situation dans laquelle vous vous trouvez mais, en maintenant votre refus, vous exposez votre enfant à une exclusion du service. En conséquence, je vous informe qu’il ne sera plus accepté au sein du service de restauration scolaire après les vacances scolaires de Noël […] ».

La maman a été très étonnée par ce courrier et par la position de la mairie. Elle a fait appel à un avocat qui dénonce des « motivations fallacieuses ».

La question est de savoir si l'enfant aurait été exclu aussi s'il refusait de manger des desserts ou ses légumes. Que pensez-vous de la décision du maire d'exclure l'enfant ? 

Un serval difficile à capturer a été aperçu dans l’Oise et semble narguer les gendarmes

« Ça me révolte » - Cet habitant d’Angers ramasse des déchets et partage des photos et récits écoeurants

Les trois chiens sont surpris en train de s’entraider pour manger ce qui traîne dans la cuisine

Un jeune homme est surpris en train de nager en plein boulevard à Paris suite à l’orage

Lass, le labrador qui a appris à prendre soin de son propriétaire atteint de la maladie d'Alzheimer

La mère et la fille se ressemblent tellement que les gens pensent qu'elles sont sœurs

Carnet rose : la superstar Ed Sheeran et sa femme deviendront parents dans les semaines à venir

Une région espagnole annonce l’interdiction de fumer dans les rues trop fréquentées et aux terrasses de café

Ce garçon de 9 ans coupe gratuitement l'herbe pour les personnes âgées et handicapées - rendons-lui hommage

Le cheval meurt d'épuisement alors qu'il tirait une calèche pour touristes à plus de 36° à l’ombre

Le chiot a choisi tout seul le chaton qu'il voulait avoir comme meilleur ami à la maison

L’homme tue une mouette parce qu'elle essayait de manger ses frites - il est condamné par la justice