lundi, 13 janvier 2020

L’entreprise de Carpentras propose un safari pour chasser le chamois dans le Mont Ventoux pour 3000 euros

Les safaris sont régulièrement dénoncés car ils mettraient clairement en danger la faune bien que présentés par les amateurs comme un moyen de préserver la biodiversité. Après le cerf Black abattu lors d'une chasse à courre, voici que nous apprenons qu'une entreprise de Carpentras propose des safaris, notamment dans le Mont Ventoux, pour chasser le chamoix.

Une pétition a été lancée contre l'entreprise et son site, ainsi que sa page Facebook, sont désormais indisponibles. Pourtant jusqu'à la semaine dernière, l'entreprise Rollet Safaris et Expéditions, fondée par Stéphane Rollet il y a près de 25 ans, proposait des safaris en Afrique, au Népal ou encore en Argentine et an Azerbaïdjan.

Lion, hippopotame, crocodile mais aussi léopard et buffle étaient proposés comme proies lors de safaris organisés depuis la France. Les excursions, entre 1000€ et 28000€ comme l'indique La Provence, ne sont pas illégales mais très encadrées. 

Mais c'est un safari dans le Mont Ventoux qui a fait naître la polémique : 3000 euros pour aller chasser le chamoix avec quatre nuits en pension complète et trois journées de chasse. Seulement voilà : le chamoix du Mont Ventoux est une espèce protégée et le plan de chasse les concernant est très encadré. 

Pour chasser les 400 à 500 individus répertoriés dans la zone, il faut une autorisation. Le safari vanté par l'entreprise de Carpentras comme "garandissant de l'adrénaline" a ulcéré les amoureux des animaux et une pétition "Stop à la chasse en safari" a été lancée et recueille près de 50.000 signatures. 

De son côté, Stéphane Rollet, créateur de cette entreprise, indiqué sur son site avant sa fermeture : 

"La chasse à l'étranger est indispensable à la biodiversité. Sans l'argent généré par les chasseurs sur des territoires, qui n'ont pour la plupart aucune valeur touristique, le braconnage fait rage. N'en déplaise à certains, chasser à l'étranger c'est protéger les espèces de leur disparition."

Il y a beaucoup de façons de protéger les espèces, en voie de disparition ou non, et la chasse n'est pas dans le top 3, loin de là. Nous sommes en 2020 et beaucoup préfèrent encore abattre des chamoix pour le plaisir que de les voir gambader dans leur milieu naturel et profiter de la vie.  

L’homme commence à rire dans le métro - son rire est tellement contagieux que toute la rame a un fou-rire

L’infirmier rentre chez lui et trouve un mot de ses voisins - la preuve qu’il reste des personnes géniales

Les jeunes voient un homme âgé debout avec un panier vide - ils font des provisions pour les personnes âgées

Les vétérinaires alertent : ‘Ne désinfectez pas vos animaux’ - Chat en coma éthylique, chien brûlé à la javel

Les chiens veulent que la fillette sortent de sa chambre - la maman hallucine en voyant pourquoi

Le chat Sphynx "en colère" et "grincheux" devient viral, mais il est en fait très doux et gentil

Huit raisons pour lesquelles vous ne devriez pas jeter vos coquilles d'œufs - voici de quoi vous occuper

Un père licencié après avoir demandé à être isolé pour protéger son fils gravement malade

L’homme en quarantaine fête ses 101 ans seul - tout le monde peut l’aider à réaliser son seul voeu aujourd’hui

Le bouledogue est au régime - et réagit vivement quand la propriétaire refuse de lui donner plus de nourriture

La chienne se fait toujours amie avec des chiens bien doux au refuge pour pouvoir faire une sieste dessus

L’animateur chez Disney raconte son quotidien avec un chat dans des animations très réussies