Les chercheurs avertissent sur un nouveau virus transmis par les tiques – mortel, pire que la maladie de Lyme

Alors que l’on passe du mois d’avril à mai, il se passe beaucoup de choses positives dans nos têtes. Le temps devient plus chaud, le printemps est là, les fleurs commencent à fleurir et l’été approche à grands pas.

Mais cela peut aussi réellement signifier un certain nombre d’effets négatifs, surtout si vous aimez passer du temps dans les zones boisées.

En fait, la vraie saison des tiques commence en mai, bien que selon les recherches, elle commence déjà secrètement en mars et dure jusqu’à fin octobre.

Tant que les températures restent supérieures à cinq degrés, les tiques restent actives.

Ces insectes gênants et potentiellement dangereux, sont surtout actifs en mai et juin, ce qui signifie que la saison des tiques est belle et bien commencée – même si les autorités médicales indiquent que vous pouvez être piqués en toutes saisons.

Pixabay

Pixabay

Les tiques sont connues pour transmettre la maladie de Lyme, mais des scientifiques affirment que les tiques sont aussi porteuses d’une maladie pire que celle de Lyme. Il s’agit du Powassan virus, qui, dans 60% des cas entraîne la mort ou une invalidité permanente.

Le nom du virus provient du nom de la ville de Powassan, dans l’Ontario, au Canada, où un petit garçon est décédé après avoir été piqué. Les scientifiques avertissent maintenant qu’un nombre croissant de tiques est porteur de ce virus, dont trois principaux types de tiques.

Les experts avertissent que personne n’est à l’abri de souffrir de ce virus et de plus en plus d’animaux dans la forêt en sont porteurs. Cela suppose également que le nombre de cas signalés augmentera dans les années à venir.

Le problème avec ce virus nouvellement découvert, est qu’il n’a pas encore de symptômes spécifiques, ce qui le rend encore plus difficile à prévenir et guérir avant qu’il ne soit trop tard. Mais les médecins disent que les symptômes comprennent de la fièvre, des maux de tête, des vomissements, une faiblesse, des problèmes de confusion et de la parole, des signes clairs que vous pouvez rencontrer, et qui signifient qu’il faut consulter de toute urgence un médecin.

Facebook

Facebook

Si vous avez été dans une zone boisée, le risque est plus grand d’en souffrir mais sachez cependant que votre animal de compagnie peut aussi transporter ces tiques porteuses du virus.

Quels conseils prendre en compte pour réduire le risque d’en souffrir?

  • Mettez de l’insectifuge
  • Portez des manches longues et des pantalons longs lorsque vous êtes dans les bois et dans les zones où l’herbe est haute.
  • Vérifiez quotidiennement si vous avez été piqué par une tique.
  • Douchez-vous après être sorti.
  • Vérifiez quotidiennement si vos animaux ont des tiques.
  • Consulter un médecin si vous avez de la fièvre ou des étourdissements.
  • Les chercheurs pensent que ce virus va croître de façon exponentielle dans le monde dans un proche avenir et il n’y a toujours pas de remède à cela, il faut donc être sur ses gardes.

S’il vous plaît partagez ces informations et conseils auprès de vos amis sur Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire