jeudi, 17 janvier 2019

Les deux pompiers décédés dans l'explosion à Paris ont permis de sauver une vingtaine de vies

La rue de Trévise a été le théâtre d'un drame qui a coûté la vie à 4 personnes le 12 janvier dernier. Une jeune femme, une maman espagnole de 3 enfants et deux pompiers qui s'étaient rendus sur place ont péri dans cette tragédie.

L'explosion a blessé près d'une cinquantaine de personnes et beaucoup ont dû être relogés, leur appartement ayant été détruit. De nombreux hommages ont été réalisés pour se souvenir des 4 victimes et soutenir leur famille. 

Le Général Jean-Claude Gallet, commandant de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, a répondu aux questions du Parisien et a donné des éléments importants concernant le décès du première classe Nathanaël Josselin et au caporal-chef Simon Cartannaz.

Au cours de l'interview, il a tenu à expliqué qu'avant l'explosion de gaz qui a projeté les deux sapeurs-pompiers à plusieurs mètres et leur a coîté la vie, le première classe Nathanaël Josselin et le caporal-chef Simon Cartannaz avaient permis de sauver plus d'une vingtaine de personnes. 

« Ils ont épargné des vies en demandant aux gens de rester chez eux et en effectuant un périmètre de sécurité avant de mourir. Ils ont épargné une vingtaine de vies, dans ce quartier très passant, avec trois hôtels aux abords bourrés de touristes. »

Le Général Jean-Claude Gallet a également expliqué qu'un troisième pompier avait pu être sauvé. Revivant la scène, il indique qu'après avoir localisé l'endroit où pouvait être le rescapé, les sapeurs-pompiers sont passés à l'action :

« C’est le chaos, l’immeuble va peut-être tomber. Est-ce que la brigade accepte de perdre six pompiers pour le localiser, sans savoir s’il est encore vivant et qu’il a déjà deux camarades tués sur le coup ? La question est implicite, la décision, collective. Cela se fait au regard. Et ça se traduit par : on y va, et on assume.

Celui qui y va va risquer sa vie. Il passe sur une échelle, une autre, cherche, ne trouve pas, ça s’écroule… Il continue à chercher, le feu baisse suffisamment d’intensité pour écouter les bruits. Les chiens se brûlent les pattes, cinq ont d’ailleurs été blessés. Le pompier rescapé emprisonné sous les gravats se voyait mourir, il respirait les gaz chauds, sous 50 cm de gravats. »

Alors que l'immeuble est en train de craquer et que les fissures apparaissent de tous les côtés, l'équipe parvient à sauver le pompier :

« Le sapeur-pompier a pu être extrait verticalement, en barquette. une équipe de huit hommes étaient autour de lui et une dizaine d’autres réunis pour le recueillir. On a quatre personnes décédées dont deux pompiers mais lui est vivant, sauvé dans des conditions inouïes… C’est une victoire contre la mort. »

Une victoire qui est venue apporter une lueur d'espoir dans une journée qui a été tragique. Quatre victimes sont pleurées par leurs familles et leurs proches. Le Général a également tenu à saluer les personnes qui ont aidé sur place et l'élan de solidarité.

Il conclut en indiquant :

« Et l’élan de solidarité depuis nous touche énormément. Cela nous porte dans cette épreuve, et cela veut dire qu’on a un devoir à tenir. Mais il faut nous aider à réduire ce nombre d’interventions qui ne sont pas motivées. Il faut trouver des réponses collectives. »

Bravo et merci à tous ces professionnels qui ont risqué et risquent tous les jours leurs vies. Nous pensons aux victimes, aux blessés et à leurs familles. Rappelons également que 6 immeubles sont menacés d'effondrement sur place et que la situation reste difficile.

La famille et le personnel font une haie d’honneur pour la fillette dont le don d’organes aidera 80 personnes

Une étude montre que l'on peut perdre du poids grâce au vin - l'équivalent d'une heure de sport

Le musicien entend son fils de 2 ans chanter du Elvis - et prend immédiatement sa caméra

La mamie met les pieds de sa petite-fille de 2 ans dans l'eau bouillante - la raison a de quoi énerver

Ce garçon de 5 ans au beau sourire atteint du syndrome de Down a maintenant un contrat de mannequin

Une mère célibataire adopte une petite soeur pour son fils sans savoir de qui il s’agit vraiment

La femme est furieuse contre le toiletteur - son chien a les sourcils verts et les oreilles roses

La courte laisse du chien oblige le pauvre chien à se tenir sur ses pattes arrières pour ne pas être étranglé

Le chien aboie jusqu'à ce que le propriétaire réponde - ce qu’il découvre en marchant est incroyable

Le zoo de La Palmyre réagit face aux commentaires concernant le rhinocéros apparut avec des prénoms sur le dos

La femme croit que sa fille est décédée à la naissance - 69 ans plus tard, elle a la surprise de sa vie

Le garçon de 3 ans a un talent fou à la batterie - regardez quand il dirige un orchestre entier