Les médecins pleurent quand ils le voient le gentil garçon – puis tout change grâce à des inconnus

Dima Kalken, Ukrainien, n’a pas de souvenir de ses parents biologiques. Peu après la naissance de Dima, il a été constaté qu’il souffrait d’hydrocéphalie.

Lorsque les parents ont vu le garçon, ils ont immédiatement quitté l’hôpital ; et ne sont jamais revenus.

Dima a donc été placé dans un orphelinat pour enfants handicapés à l’est de l’Ukraine.

Quatre ans plus tard, Dima ne savait pas encore marcher ou manger avec des couverts. Le personnel de l’orphelinat ne pensait pas qu’il serait capable d’apprendre, et ne s’attendait pas à ce qu’il vive très longtemps.

Mais la vie prendrait une tournure tout à fait différente pour le petit Dima, qui aurait la chance de prouver au personnel qu’il avait tort.

Lorsque la guerre a éclaté dans l’est de l’Ukraine, mettant de nombreuses vies en jeu, l’une d’elle était celle du petit Dima et celles de tous les autres enfants de l’orphelinat. L’orphelinat était situé au milieu d’une zone de guerre, et personne ne voulait se charger d’évacuer tous les enfants.

Une semaine plus tard, le personnel et les enfants sont contraints de fuir, sans nourriture ni eau.

Seul un groupe de rebelles a été rapporter que les enfants pourraient mourir, et a clairement affirmé qu’ils pourraient les transporter aux autorités ukrainiennes.

Ils sont allés à l’hôpital de Kharkov, et pas même les médecins n’ont pu retenir leurs larmes quand ils ont vu Dima. L’évasion l’avait rongé, il avait l’air plus mort que vif.

« Dima et les autres enfants ont été sauvés avant la guerre. Mais dans son état et avec sa maladie, Dima n’a aucune chance dans notre pays », dit l’un des médecins.

Le personnel était tellement désespéré qu’ils ont demandé à un prêtre de prier pour que Dima trouve une nouvelle famille et une vie meilleure.

Que vous soyez religieux ou non, les prières semblent avoir été entendues. Juste quelques semaines après que Dima soit envoyé dans un nouvel orphelinat, il a été contacté par Ernest et Ruth Chaves. Le couple Chaves était américain, et avait traversé la moitié du monde pour adopter un enfant déchiré par la guerre en Ukraine.

Le couple Chaves a beaucoup d’amour à donner : au total ils ont adopté sept enfants. Grâce à leur expérience, le processus d’adoption a été accéléré, et en Septembre 2015 Dima a pu se dire Chaves.

Une fois dans leur nouvelle maison aux Etats-Unis, Dima a obtenu un nouveau nom: Zebadiah Chaves.

Entouré par une famille aimante, Zebadiah a commencé à vivre un changement remarquable. Juste après quelques jours au sein de la famille Chaves, il a appris à tenir une cuillère et à manger proprement.

Un an plus tard, la transformation est encore plus palpable. Zebadiah peut désormais parler, comprendre deux langues différentes, et a même été examiné pour la première fois. Après de nombreuses visites chez le médecin, les médecins ont constaté que le personnel de l’orphelinat avait eu tort – la maladie n’a pas affecté son cerveau de manière significative et il a maintenant le potentiel de se développer comme n’importe quel autre garçon.

Zebadiah a un long chemin à parcourir avant qu’il ne soit complètement rétabli, ce qui comprend plusieurs interventions chirurgicales et des traitements. Mais Zebadiah a déjà prouvé au monde qu’il est un vrai guerrier ! Surtout avec sa merveilleuse famille à ses côtés.

Zebadiah nous te souhaitons bonne chance pour l’avenir!