Les parents installent des verrous partout dans la maison – là même où vivent leurs fils autistes

À première vue, la famille Montagues est comme toutes les autres familles. Mais les apparences sont trompeuses. Leur maison dans le sud de l’Angleterre a été la cible de nombreux potins car leur photo de famille est beaucoup plus complexe que ce que l’on peut imaginer.

En face de la maison de Marc et Annie il y a un autre bâtiment avec un cadenas sur la porte. A l’intérieur de la maison c’est étrange car il n’y a rien de plus qu’une table, un canapé, quelques chaises et un cadre qui est vissé dans le mur. Ce couple a des jumeaux de 11 ans, Samuel et Jacob.

Youtube
Youtube

Mais avant de les juger, il faut que vous entendiez leur histoire.

Samuel et Jacob sont nés en 2006, et au bout de quelques mois Annie et Marc ont commencé à se rendre compte que quelque chose clochait. Les garçons ne communiquaient pas avec leurs parents et n’ont jamais montré aucunes émotions ou expressions sur leurs visages.

Youtube
Youtube

Les médecins ont alors diagnostiqué que les jumeaux étaient atteints de troubles autistiques graves lorsqu’ils avaient deux ans. Les garçons ont grandi et sont devenus de plus en plus plus agressifs. Ils se sont enfuis plusieurs fois de la maison, ce qui a conduit les parents à mettre en place une clôture autour du jardin de la maison.

Youtube
Youtube

Malgré toutes les tentatives de Mark et Annie pour obtenir de l’aide, les médecins leurs ont dit qu’il n’y avait aucun espoir pour les garçons. Et leur ont conseillé de les envoyer dans un établissement de santé spécialisé dans les troubles autistiques.

Mais les parents ont refusé d’écouter les conseils des médecins. Au lieu de cela, ils se sont tournés vers le “Programme Son-Rise”, un centre d’éducation pour les enfants et les adultes atteints d’autisme qui propose un traitement. Les parents expliquent à la chaîne de télévision Barcroft qu’ils ont finalement réussi à construire un environnement sûr pour les garçons dans la maison.

Youtube
Youtube

De l’extérieur, cela ressemble à une prison, mais ce bâtiment n’a d’autre objectif que d’aider les garçons à faire face à la vie quotidienne et les garder en sécurité. Un éducateur spécialisé vient régulièrement et entre dans le monde des garçons en les imitant.

Youtube
Youtube

Ces moments ont eu pour effet de calmer leurs élans destructeurs et de pouvoir entrer en communication avec eux. Annie explique que cela a même permis aux jumeaux de changer radicalement de comportement vis à vis d’eux et notamment envers elle.

On voit qu’ils aiment leur mère, ils viennent vers moi pour des câlins, des bisous. Ils interagissent avec nous.

Youtube
Youtube

Ce couple remercie vraiment le Programme Son-Rise de les avoir aidés à créer ce lien avec leurs fils et d’avoir permis à une famille d’être unie malgré toutes les difficultés traversées.

Ils espèrent aujourd’hui pouvoir mettre de l’argent de côté qui leur permettra de suivre des cours aux Etats-Unis qui donneront des résultats encore plus poussés.

Partagez cet article si vous aussi vous pensez qu’il faut être à l’écoute des besoins des enfants atteints d’autisme.