Les parents sont heureux avec leur bébé – tout à coup ils voient quelque chose de terrifiant sur son visage

La famille Rawitch avait tout pour être heureuse. Déjà parents d’une petite fille, Joy et David allaient bientôt avoir un garçon. Mais, un jour, alors qu’ils allaient faire des courses, Joy a senti une chose étrange, comme un choc électrique dans son ventre.

Elle était persuadée que quelque chose allait de travers et a insisté pour consulter. Le médecin lui a affirmé que sa grossesse se passait à merveille, mais elle avait un étrange pressentiment.

Mais rien ne se passe, et Andrew vient au monde quelque temps plus tard, sans accroc.

Les parents sont aux anges quand, quelques heures après, Joy ressent le même choc que pendant sa grossesse. Elle va voir son fils et se rend compte qu’il se passe quelque chose de terrifiant…

Andrew semble avoir une attaque et sa peau devient grise, puis noire. Les médecins accourent et doivent le réanimer à plusieurs reprises, 14 pour être exact.

Lorsque qu’il est stabilisé, l’équipe médicale recherche les causes de ses arrêts cardiaques et découvrent la terrifiante vérité: Andrew n’est pas né avec le cerveau totalement développé. A cause de cela, il est victime de crises d’épilepsie très fréquentes.

Joy n’oubliera jamais ce qu’elle a ressentie quand elle a appris le diagnostic. Les parents ont été dévastés. Les conséquences de ce handicap sont très lourdes. Selon les médecins, s’il survit plus de quelques années, Andrew ne sera jamais un enfant comme les autres et aura de grandes difficultés d’apprentissage.

Andrew est alors constamment branché à une machine afin de pouvoir anticiper les crises. Mais il se passe une chose de tout à fait inexplicable.

Joy a un nouveau choc électrique et est persuadée qu’une voix lui a dicté de ramener son fils chez elle. Les médecins n’ont pas vraiment d’alternative à part de laisser leur fils allongé sur un lit d’hôpital et branché à une machine. Ce n’est pas une vie pour Andrew, alors ses parents décident de le ramener chez lui.

La famille est dévastée et vit au jour le jour quand un miracle se produit. Andrew a 3 mois et, lors d’un dîner de famille, il réussit à soulever son biberon et à boire tout seul.

Petit à petit, il devient de plus en plus autonome et ses crises s’espacent de plus en plus. Au bout de quelques semaines, il peut arrêter son traitement et fait de nouveaux examens. Les résultats sont miraculeux: Andrew n’a aucun problème. Il semblerait que son cerveau ait pu finir de se développer en dehors de l’utérus de sa mère.

Les médecins n’ont jamais vu ça et ne peuvent donner une explication rationnelle à ce qu’il s’est passé pendant ces 6 premiers mois.

Posted by Joi Tydings on Friday, 9 May 2014

Aujourd’hui, Andrew a 21 ans et est un brillant étudiant en médecine.

Le destin de ce petit garçon est absolument extraordinaire et il nous montre bien que rien n’est plus important dans la vie que l’amour qu’un enfant reçoit de ses parents. Partagez cette histoire et apportez une note d’espoir à tous ceux qui en ont besoin.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire