lundi, 16 septembre 2019

L’ours Mischa maltraité est dans un état préoccupant à Chartres après avoir été sorti de l’enfer

L'histoire de Mischa a de quoi vous retourner le coeur. Comment peut-on traiter un être de cette façon ? Pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps pour sortir cet ours de l'enfer ? À quand une véritable législation qui protège vraiment les animaux ? 

Misha est un ours de 22 ans qui a été utilisé dans des spectacles itinérants à travers la France, exploité par une compagnie de dresseurs d’ours du Loir-et-Cher, les Poliakov. Durant des années, il a été obligé de s’asseoir sur une chaise, d’avancer sur un ballon. Il est muselé, vivait dans de terribles conditions et était totalement à la merci de son propriétaire comme le rappelle Le Figaro .

Plusieurs associations comme One Voice et 30 millions d’amis ont alerté sur sa situation. One Voice interpelait la ministre le 8 septembre avec une vidéo sur l'état atroce du pauvre Mischa :

"Les pattes de Micha sont à vif, infestées d'asticots, il respire très péniblement et, dans sa cellule, chaque mouvement semble un effort incommensurable."

Et vendredi dernier, enfin, le ministère de la Transition écologique a fini par interdit qu'il continue à être présenté au public. Son état de santé était déplorable et reste préoccupant.

La ministre a déclaré sur Twitter plusieurs jours après avoir été interpelée par les associations :

"Ces images de l’ours Mischa étaient insupportables. Nous avons mené une série de contrôles et prenons 3 décisions immédiates :

Interdiction de présentation à des spectacles,
Administration de soins,
Possibilité d’un placement médicalisé."

Misha est désormais traité au refuge La Tanière par une équipe est à son chevet jour et nuit, à Chartres. L'ours est en quarantaine, sous assistance respiratoire, et son état est préoccupant. Il souffre d'une infection grave aux pattes car ses "propriétaires" ont essayé apparemment de lui retirer les griffes, d'une infection à la gorge et la radio réalisée montre une tache brunâtre aux poumons.

Plus d'examens seront réalisés mais difficile pour les vétérinaires de se prononcer à ce jour. Il semble aller mieux mais impossible d'assurer qu'il survivra. Si cela devait être le cas, la ministre a précisé qu'il semble très peu probable qu'il soit rendu à ses propriétaires. 

Malheureusement, la compagnie de dresseurs d'ours détient encore deux autres ours, eux aussi dans un état préoccupant : Glasha, une ourse, Bony, un ours brun mâle et Mina, un singe. Le ministère ne s'est pas prononcé pour les sauver de leurs conditions de détention et d'exploitation.

L'association One Voice a déposé hier une 4e plainte contre les Poliakov et va peut-être également poursuivre en justice la préfecture du Loir-et-Cher. Elle a aussi porté plainte auprès de l’Ordre des vétérinaires, contre le vétérinaire, ayant signé le certificat autorisant l'exhibition de Mischa en dépit « de multiples infections, dont des plaies à vif jusqu’aux os qui grouillaient d’asticots ».

30 millions d'Amis mais aussi l'association Code animal demandent également une action contre le couple Poliakov. 

Espérons que Mischa s'en sorte et que les autres animaux exploités et maltraités pour être exhibés au public soient également sauvés au plus tôt ! Il est insupportable de voir, en 2019, ces images. Merci aux associations qui luttent tous les jours pour le bien-être des animaux !

La femme découvre ce qui arrive aux chevaux dont personne ne veut et construit un immense refuge pour eux

La chienne nage onze heures pour donner l'alarme après le chavirement du bateau de son propriétaire

Ce joli chat à pieds noirs est en fait le tueur le plus puissant de tous les chats du monde

600 dauphins se sont déjà échoués sur les côtes françaises depuis le début de l’année - pourquoi ce record ?

Un pit-bull héroïque protège un tout-petit jusqu'à ce qu'il soit retrouvé par la police

Cette recette de cake au chocolat de Philippe Conticini est addictive - préparez-vous à être époustouflé

La serveuse de Nantes lui sert son café de la main gauche - l’homme de 25 ans lui jette au visage et la gifle

L’homme veut calmer les chiots excités - il trouve un moyen infaillible de les endormir tranquillement

Elle teint les oreilles de le chien en rose qu’il soit « marrant » - un jour après l’oreille tombe

Cette jeune maman oublie qu'elle a mis de l’autobronzant alors qu’elle allaite son bébé

La mère reçoit un SMS inattendu de son voisin - « Votre enfant se tient complètement nu à la fenêtre »

Un homme de 77 ans se bat courageusement contre un voleur qui tente de lui voler son argent