Selon les scientifiques suédois – le lait maternel pourrait être un possible traitement pour le cancer

according to swedish scientists – breast milk may be possible cure for cancer

Les plus grandes découvertes se font souvent par hasard. La loi de la gravité est un excellent exemple, tout comme ce que viennent de découvrir un groupe de scientifiques suédois au sujet du lait maternel. Le cancer est un fléau dans le monde entier et les conclusions de ces chercheurs donnent vraiment espoir.

En effet, ces chercheurs à l’université de Lund, en Suède, ont découvert qu’une protéine, nommée « HAMLET », présente dans le lait maternel était un puissant anti-cancer. La communauté scientifique connait bien cette protéine mais c’est la première fois qu’on explique, étude à l’appui, qu’elle est capable de se débarrasser de cellules cancéreuses.

Vimeo

Vimeo

L’étude dirigée par le professeur Catharina Svanborg est formelle. Au cours des deux dernières décennies, son équipe a analysé le lait maternel et a fait cette découverte par hasard alors qu’elle cherchait des agents antimicrobiens. La protéine Hamlet est capable d’infiltrer les cellules cancéreuses pour les détruire tout en préservant les cellules saines.

Suite à cette découverte en laboratoire, des tests ont été entrepris, notamment sur des patients atteints de cancer de la vessie. Les résultats sont extrêmement prometteurs et les scientifiques estiment que Hamlet pourrait également permettre de lutter contre le cancer du col de l’utérus et contre le cancer de l’intestin.

L’injection de cette protéine chez les patients leur permet également de ne pas souffrir des effets secondaires de la chimiothérapie.

2

Nordic Brand Invest – Youtube

Le professeur Catharina Svanborg s’est montrée très enthousiaste concernant cette découverte et a expliqué comment cela s’était passé à Nordic Brand Invest:

« Il y a quelque chose de magique dans la capacité de Hamlet de cibler les cellules cancéreuses et de les détruire.

Nous cherchions de nouveaux agents antimicrobiens, et le lait maternel frais en est une très bonne source. Au cours de l’une de nos expériences, nous avions besoin que des cellules humaines et des bactéries soient présentes, et nous avons choisi d’utiliser des cellules humaines cancéreuses pour des raisons pratiques.

A notre grand étonnement, quand nous avons ajouté cette composante du lait, les cellules cancéreuses sont mortes. »

Elle a également précisé que la recherche était fondamentale. Son équipe réinvestira donc les bénéfices de cette découverte pour continuer à faire du bon travail.

4

Nordic Brand Invest – Youtube

Une étude à grande échelle est désormais en cours pour en savoir davantage. Cette équipe a travaillé durant de longues années et ce résultat, même inespéré, est fantastique car Hamlet pourra sauver de nombreuses personnes. La recherche est un secteur vital, n’hésitez pas à partager cet article avec vos proches pour le rappeler.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire