mercredi, 25 mars 2020

Une aide-soignante de Toulouse trouve un message de ses voisins à sa porte l’incitant à se « loger ailleurs »

Cette pandémie de coronavirus permet de voir des exemples de ce qu'il y a de plus beau dans l'être humain mais aussi de certaines facettes bien moins flatteuses. La peur peut être oppressante et il faut beaucoup de compréhension envers son prochain mais il y a des limites, surtout quand on s'adresse à celles et ceux qui luttent face à face avec la maladie.

Les véritables héros de cette pandémie ne sont ni les politiques ni nous tous qui restons chez nous, même si c'est loin d'être facile pour tout le monde. Non, ceux qui se battent au quotidien, ce sont les personnels soignants. Ils doivent tout faire pour sauver des patients dans des conditions très difficiles avec des moyens plus que limités.

Chaque jour des soignants découvrent être contaminés par le coronavirus, chaque jour ils s'épuisent physiquement et mentalement face à une situation chaotique. Pour les soutenir, beaucoup d'entre nous applaudissent à 20 heures, cuisinent pour eux, aimeraient pouvoir les aider encore plus. 

Certains prêtent même leur logement près d'un centre de soins pour que les soignants puissent éviter les longs trajets domicile-lieu de travail. Et puis il y a cette ou ce voisin à Toulouse. Sophie Rainoldi est une aide-soignante de 24 ans. Le 22 mars, elle a découvert un mot à sa porte.

Elle a expliqué sur Facebook : "Je me sens obligé de partager ce que je viens de trouver sur ma porte de mon appartement, je suis choquée, dépitée par la connerie des gens.... J'ai pas les mots..."

Quelqu'un qui n'a pas signé de son nom lui avait écrit :

"Bonjour, Madame Rainoldi, En sachant votre profession, est-il possible pour notre sécurité de ne pas toucher les portes des parties communes ou peut-être dans les prochains jours de loger ailleurs ? Et peut-être aussi de sortir votre chien plus loin ? Ne prenez pas ça contre vous mais je pense que moi-même ainsi que les voisins se sentiront plus en sécurité."

Avant de signer : "Mes amitiés".

Nous pouvons tous avoir peur mais ce genre de messages n'a pas lieu d'être comme l'a indiqué cette courageuse aide-soignante à France 3 Occitanie :

"Je ne suis pas une terroriste mais un personnel soignant ! J'applique scrupuleusement les règles d'hygiène. Je laisse ma blouse au travail. Je m'y lave les mains et dès que je rentre du boulot, je me douche. [...] Ce n'est pas parce que je suis une soignante que je ramène le coronavirus chez moi ou toutes les autres maladies. Il n'y a pas plus de problème avec moi qu'avec une autre personne. La peur prend actuellement le dessus. Les gens manquent d'informations."

Aujourd'hui, le personnel soignant a besoin de moyens pour lutter efficacement contre la maladie sans avoir à se sacrifier. Des médecins sont déjà morts à cause du Covid-19. Ce sont eux qui sont sur le front, si des personnes se rétablissent c'est grâce à eux. Alors plus que jamais notre société doit savoir faire preuve de solidarité.

Cela va d'éviter au maximum de sortir de chez soi à aider les personnes les plus faibles et démunies et bien évidemment à soutenir et respecter tous ceux qui travaillent actuellement pour que le maximum de personnes s'en sorte au plus vite. 

Tout notre soutien à cette aide-soignante et à toutes celles et ceux qui s'épuisent dans la lutte contre le coronavirus. 

L’homme fabrique un fauteuil roulant tout-terrain pour sa petite amie - cela devient un vrai succès

Les pompiers lancent une alerte - on ne doit jamais laisser de bouteilles d'eau dans sa voiture

Voici une astuce toute bête pour éviter d’avoir des insectes chez soi - il suffit de mettre ça devant la porte

Les jumeaux oubliés dans une voiture chaude par leur papa sont décédés - maintenant il a reçu sa peine

Cette vache aux couleurs si particulières a ravi le monde entier - sa robe ressemble à un ciel étoilé

Le bébé n’arrête pas de rigoler en voyant le chien s’agiter de la sorte - la famille les filme

Un hibou effrayé se gonfle pour paraître beaucoup plus grand et intimider le chat sur le défensive

Ils sauvent une trentaine de chiens de chasse vivaient attachés dans un bois en Dordogne

Des propriétaires abandonnent leur chienne sur un parking - elle pleure pendant 9 jours avant d’être sauvée

La jeune femme n’arrive pas à tomber enceinte, alors sa maman de 51 ans devient mère porteuse

Le garçon de 10 ans stressé sort soudain de la scène - il revient peu après pour éblouir le public

Une infirmière fait une sieste avant d’aller au travail - pendant que son mari écrit un message très émouvant