Une femme adopte un chien dont personne ne voulait – 1 mois plus tard, il a réaction soudaine et inattendue

Ce chien devait être euthanasié parce que personne ne voulait l’adopter. Mais cette femme n’a pas pu résister en passant au refuge pour animaux, et a décidé de l’adopter. Cela a été l’amour à première vue, mais soudainement, un jour le chien a commencé à grogner envers son nouveau propriétaire et à l’amener dehors.

Le chien Kailey, trois ans, a failli être tué il y a environ un mois. Il était à l’adoption depuis un an dans l’État américain de Géorgie, mais personne n’en voulait, écrit le site LittleThings.

Il y avait une raison à tout cela, dit Jacqueline Berlin et Keith Santer Perham, qui ont pris soin de Kailey alors qu’elle attendait une nouvelle maison. Kailey n’était pas du genre à se laisser toucher si elle ne connaissait pas la personne… probablement à cause de quelque chose qui lui était arrivé par le passé.

Finalement, Jacqueline Berlin a écrit un post sur Facebook dans l’espoir de lui trouver un nouveau propriétaire, afin qu’elle puisse avoir une nouvelle chance. Suzy Chandler a vu l’appel et a immédiatement senti que Kailey et elle s’entendraient. Elle a décidé que Kailey devait emménager avec elle!

Dans la matinée du 30 décembre, Kailey a commencé à se comporter anormalement. Elle aboyait, regardait Suzy Chandler et faisait des bruits comme pour attirer son attention!

Lorsque Suzy Chandler et Kailey se sont retrouvées à l’extérieur, le chien l’a immédiatement poussé pour aller dans le jardin. Suzy Chandler a alors remarqué une odeur de gaz et appelé les services d’urgence.

Il s’est avéré que le gaz provenait d’un complexe d’appartements à proximité, où vivaient de nombreux enfants.

La réaction de Kailey a permis d’éviter que le gaz ne se propage et fasse des victimes.

Ce genre d’histoire peut amener d’autres personnes à donner aux chiens une seconde chance, même s’ils ont besoin de soins supplémentaires.

Regardez la vidéo de Kailey et partagez-la avec vos amis, car ce chien a sauvé des vies!