mercredi, 11 mai 2022

Les gendarmes de toute la France alertent le public face au «Labello challenge» sur TikTok

Le labello challenge n'a rien à voir avec le fameux baume à lèvres de la marque Nivea. Il s'agit d'un jeu dangereux qui est en train de se propager à grande vitesse sur les réseaux sociaux et notamment TikTok. Le ministère de l’Intérieur et les gendarmeries ont lancé plusieurs alertes.

Le ministère de l’Intérieur a publié dès le 6 mai une alerte concernant un étrange nouveau jeu sur les réseaux sociaux. Il ne s'agit pas d'un challenge rigolo ou intéressant mais d'une incitation au suicide.  

Depuis, de nombreuses gendarmeries ont posté des messages de prévention afin que les parents soient vigilants, comme la gendarmerie du Nord :

« Si votre enfant vous demande un labello sans aucune raison c’est qu’il existe ce nouveau jeu/challenge dans lequel il existe deux sortes de difficultés :

– La première : les participants doivent se blesser pour recouvrir la plaie à l’aide du baume et empirer la situation.

– La deuxième plus grave encore : Les participants mettent du baume à lèvres tous les jours afin de le vider le plus rapidement possible, au moment venu, ils mettent fin à leurs jours. »

Si votre enfant vous demande donc un baume à lèvres, soyez vigilant, échangez et parlez avec eux calmement comme le conseillent les gendarmes. En Belgique, le père d'une jeune fille de 11 ans a lancé l'alerte également à RTL.be

"Tout a commencé il y a quelques jours, et désormais il y a plein de vidéos sur TikTok, plus ceux qui ne montrent rien mais qui disent y 'jouer' en commentaire. Ils sont des centaines, ils font ça dans leur chambre, à l’abri du regard de leurs parents".

Ce n'est pas le premier "jeu" ou défi dangereux qui se propage entre les jeunes. On pense au jeu de la bousculade qui avait causé un AVC en mars 2021 chez un jeune garçon de 10 ans. Le défi du foulard également avait fait une victime en Italie sans parler des jeux stupides visant à ingérer des pods de lessive, de l'eau bouillante, du piment, etc. 

De nombreux jeunes, en quête d'interactions sociales, de reconnaissance, de notoriété et de Likes sur les réseaux sociaux y participent sans toujours se rendre compte du danger. Quand en plus, il s'agit de jeunes vivant des difficultés et se trouvant psychologiquement mal, cela peut les pousser vers des actes suicidaires.

Il est possible de se faire aider en contactant le numéro national de prévention du suicide au 3114 ou SOS Amitié au 09 72 39 40 50 ou encore Suicide écoute au 01 45 39 40 00. Tous ces numéros sont gratuits et disponibles 24h/24 et 7j/7.

Des images incroyables montrent un gorille à dos argenté caressant doucement une marmotte

Cette jeune femme explique son astuce idéale pour lutter efficacement contre les tiques

Cette chienne maltraitée et dans un état cadavérique a été secourue par un refuge et des pompiers en Bretagne

La perruche espiègle s'approche de son frère et le duo commence une "conversation" folle

Les passants sont surpris de voir un chien en voiture activer seul la marche arrière et tourner en rond

L’homme voit qu’un ours est en train de se noyer et se jette à l'eau pour tenter de le sauver

L’adolescent veut s'inscrire à l'université mais découvre qu'il a été enlevé 12 ans plus tôt

La fillette chante de l’opéra devant le jury et dès la première note, son talent est indéniable

La mamie est attaquée en justice par sa propre fille et doit retirer ses photos de Facebook

Cette nouvelle tendance de bronzage contouring inquiète de très nombreux dermatologistes

La prof est virée car ‘trop stricte' en ayant mis zéro aux élèves qui ne faisaient pas leurs devoirs

Les champions français entrent sur la glace et la chanson ‘Perfect’ d'Ed Sheeran commence à résonner