jeudi, 21 octobre 2021

La maman rejette son bébé à cause de son visage mais le voici aujourd'hui 49 ans après

Robert est né en 1972. Malheureusement, ses premiers jours n'ont pas été doux et il a dû vivre des moments très difficiles. 49 ans plus tard, cet Australien est une source d'inspiration et force le respect !

Cet enfant a eu une histoire très étonnante. 49 ans après sa naissance, il est un adulte qui épate le monde entier.

Robert est le plus jeune de ses cinq frères et sœurs. Il est également né avec une grave malformation aux jambes et une énorme tumeur entre les yeux.

Les parents de Robert étaient complètement sans voix quand ils ont vu son visage pour la première fois. Sa mère était tellement choquée qu'elle a refusé de le voir pendant une semaine entière. Elle ne voulait pas le ramener à la maison non plus. À un moment donné, elle a même voulu qu'il meure.

"Il est si moche", a-t-elle dit à sa sœur.

La mère de Robert a eu du mal à accepter l'apparence du fils. Elle était dans une situation complexe et en même temps, elle était très ouverte à propos de sa lutte intérieure.

Finalement, la mère de Robert a changé et après une réunion de famille, il a été décidé que Robert rentrerait enfin à la maison.

D'une certaine manière, il aurait été très facile pour Robert de reprocher à sa mère ses actes durant les premières semaines de sa vie. Mais au lieu de cela, il est étonnamment arrivé à comprendre et à défendre ses préoccupations.

Robert lui-même a déclaré qu'elle avait été dépassée par l'idée d'élever un enfant ayant des besoins spéciaux et qu'elle était terrifiée en pensant que Robert et sa famille soient victimes de harcèlement, ridiculisés et exclus à cause de son apparence.

Quand Robert a subi une opération pour sa tumeur, il avait le soutien de toute sa famille. Les médecins ont enlevé la tumeur, qui était aussi grosse qu'une balle de tennis, et lui ont fait créé un nez à partir du cartilage de ses orteils.

Ses jambes étaient cependant en si mauvais état que les médecins n'avaient d'autre choix que d'amputer.

Quelques décennies plus tard, en septembre 2016, Robert Hoge expliqua à la NPR comment il savait tant de choses sur les pensées et les sentiments de sa mère après l'accouchement - et pourquoi il les avait acceptés.

"La raison pour laquelle je sais tout ça c'est parce qu'un des médecins a encouragé ma mère à écrire un journal. Elle avait un journal bleu magnifique avec une belle écriture, et il ne me l'a jamais caché. De temps en temps, je demandais à ma mère de lire un petit extrait de son journal. Et elle a été très ouverte et honnête avec moi dès mon plus jeune âge, à propos de ses sentiments pour moi.

Je pense qu'il y a eu quelques occasions où j'étais un peu inquiet, anxieux et pas vraiment capable de comprendre, mais je pense que cela s'est simplement produit un jour : que c'était comme un film qui a quelques parties tristes au milieu, mais une fin heureuse".

Robert a expliqué à Miranda Bryant et au Daily Mail Online qu'il n'a désormais que des sentiments positifs pour sa mère et que toute sa famille a toujours été "incroyable, aimante et attentionnée".

Quand Robert a eu 30 ans, il était devenu un père et un mari aimé. Robert, son épouse Kate et leurs deux filles vivent sur la plage dans une belle banlieue de Brisbane, en Australie. Il dit que sa mère l'a beaucoup aidé à vivre sa propre parentalité.

Il a suivi une formation de journaliste et construit une carrière vraiment fructueuse avant de changer de voie et de devenir conférencier et auteur.

En 2013, il a publié son ouvrage "Ugly".

"C’est l’histoire touchante d’un garçon innocent qui a grandi avec l’opinion d'être normal, mais qui réalise lentement mais sûrement qu’il n’était pas dans une société obsédée par la beauté.

Et il s'agit de la façon dont il a muri et comment il a non seulement accepté, mais a également aimé celui qu'il était, au beau milieu de ce que la société cache et choisit de ne pas voir", écrit un critique sur Amazon.

Robert a choisi de partager son incroyable histoire de vie pour encourager les gens à s'accepter eux-mêmes mais également les autres pour qui ils sont. Il a également refusé d'autres opérations susceptibles de modifier son apparence.

Nous pensons que le message de Robert est aussi vrai qu'important : il faut s'accepter et s'aimer soi-même pour qui on est et non pour qui la communauté pense que vous devriez être. Et faire de même avec les autres. Arrêtons de juger les autres sur leur physique. Partagez et diffusez le message de Robert si vous êtes d'accord.

Deux chiots retrouvés abandonnés dans une déchetterie en Gironde : « je suis affolé et dépité »

La petite fille est devant une cascade pour la première fois et voyez comment elle réagit

Cette jeune femme utilise un grille-pain pour cuire son steak et est très fière de sa trouvaille

Un homme refuse d'arrêter de fumer à la station-service mais l’employé a une solution expéditive

Ce jeune adolescent fabrique une table lumineuse qui étonne les menuisiers et lance une mode

Un jeune homme invite une femme de 90 ans à danser et regardez-la commencer à se déhancher

La petite Claire n’avait que 6 ans quand elle a interprété de façon brillante ce classique d’Elvis

Voici dix photos d'animaux hilarantes qui ont été prises vraiment au moment parfait !

La chienne maltraitée de 9 ans est abandonnée dans un parking avec seulement son vieux lit

Ces deux adorables chats n’étaient clairement pas fan des décorations installées pour Halloween

Ce gigantesque troupeau de girafes traverse et stoppe la circulation devant les conducteurs étonnés

Cette adorable discussion entre un chevreau et son propriétaire fait rire des millions de personnes