mardi, 31 mars 2020

Un père licencié après avoir demandé à être isolé pour protéger son fils gravement malade

Un père de cinq enfants explique qu'il a été licencié après avoir dit à son employeur qu'il devait se confiner pour protéger son fils gravement malade.

Liverpool Echo rapporte comment le jardinier Adam Dobbs a reçu un e-mail urgent du système de santé britannique la semaine dernière lui indiquant qu'il devait se mettre quarantaine en raison du coronavirus.

Adam est le beau-père du petit Leo Mitchell. Le petit garçon est très vulnérable au virus car il a une maladie très rare : la maladie de Pompe.

Cette pathologie génétique peut causer des problèmes respiratoires et a agrandi les organes vitaux de Leo. Le garçon est actuellement sous respirateur et même la plus petite infection peut être mortelle pour ce jeune enfant indique Liverpool Echo

Dans cette situation, une éventuelle contagion serait catastrophique. Adam devait donc éviter d'être contaminé et de ramener le virus chez lui. Il a contacté son employeur, Firtree Landscapes of Birkenhead (près de Liverpool), pour discuter de ses options.

Cependant, selon le journal, il a été licencié quelques heures plus tard. Pour aggraver les choses, Adam dit qu'ils ne lui ont même pas donné d'explication. Ils ont envoyé l'e-mail ci-dessous :

3Désolé pour cet e-mail, mais j'ai essayé de vous joindre par téléphone.

Je vous écris pour résilier votre contrat [...], car les politiques et procédures de l'entreprise n'ont pas été respectées.

Dès que je disposerai de toutes les informations nécessaires, je vous écrirai officiellement. "

Adam pense qu'il a été licencié à tort et a déclaré : "Ce qu'ils ont fait n'était pas nécessaire. Je ne sais pas quel est leur problème, ils m'ont laissé moi et ma famille dans le froid pendant une crise nationale".

"Ils n'ont rien expliqué sur le non-respect des politiques et procédures", a poursuivi Adam. Son licenciement laisse la famille dans une situation financière incertaine. La femme d'Adam s'occupe de Leo à plein temps et étudie également.

"Je ne sais pas comment je vais payer les factures", a déclaré Adam. "J'ai lu presque tout ce que je pouvais pour trouver comment nous allons pouvoir survivre."

"Si nous ne trouvons pas une solution rapidement, cela affectera nos produits essentiels et la nourriture finira par s'épuiser."

Firtree Landscapes n'a pas répondu à une demande d'informations de Liverpool Echo, a précisé le journal.

Adam craint de ne pas être éligible aux fonds d'urgence créé pour faire face au COVID-19. Il essaiera de joindre les deux bouts avec des allocations chômage de moins de quatre-vingts euros par semaine.

Nous espérons que Adam trouvera une solution au plus vite et que la famille se portera bien. Toutes nos pensées vont vers les familles avec des personnes ayant des pathologies les rendant très sensibles au virus, on ne les oublie pas.

Deux chiots retrouvés abandonnés dans une déchetterie en Gironde : « je suis affolé et dépité »

La petite fille est devant une cascade pour la première fois et voyez comment elle réagit

Cette jeune femme utilise un grille-pain pour cuire son steak et est très fière de sa trouvaille

Un homme refuse d'arrêter de fumer à la station-service mais l’employé a une solution expéditive

Ce jeune adolescent fabrique une table lumineuse qui étonne les menuisiers et lance une mode

Un jeune homme invite une femme de 90 ans à danser et regardez-la commencer à se déhancher

La petite Claire n’avait que 6 ans quand elle a interprété de façon brillante ce classique d’Elvis

Voici dix photos d'animaux hilarantes qui ont été prises vraiment au moment parfait !

La chienne maltraitée de 9 ans est abandonnée dans un parking avec seulement son vieux lit

Ces deux adorables chats n’étaient clairement pas fan des décorations installées pour Halloween

Ce gigantesque troupeau de girafes traverse et stoppe la circulation devant les conducteurs étonnés

Cette adorable discussion entre un chevreau et son propriétaire fait rire des millions de personnes